Accueil » Améliorer la santé maternelle et infantile en Haïti
Publié le 28/01/2016

Améliorer la santé maternelle et infantile en Haïti

Cinq ans après le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, la situation socio-économique du pays reste préoccupante. Haïti demeure le pays le plus pauvre du continent américain, avec 58 % de la population en dessous du seuil de pauvreté selon le Pnud en 2013, et des carences importantes en matière d’accès aux services essentiels. Le système de santé haïtien offre des soins formels à seulement 60 % de la population. Les obstacles à l’utilisation des services de santé sont les coûts élevés, leur rareté en zone rurale et les connaissances limitées en matière de santé et de droits de la procréation. Malgré des progrès enregistrés depuis 1990, les indicateurs de santé du pays restent particulièrement préoccupants, notamment en termes de mortalité maternelle (157 pour 100 000 naissances) et infantile (88 décès pour 1 000 naissances) selon le ministère de la Santé et de la Population en 2013.

À travers le projet « Améliorer la santé maternelle et infantile en Haïti », le Gret poursuit son engagement dans le champ de la santé maternelle et infantile des populations vulnérables. Ce projet s’intègre dans  un programme de réduction de la mortalité et morbidité materno-infantile dans les départements de la Grand Anse, du Sud et du Nord-Ouest en Haïti. Pendant trois ans, il s’agira de renforcer les services de santé maternelle et infantile et de la reproduction, en collaboration avec le MSPP et les structures de santé déconcentrées. . Il est mis en œuvre par un consortium constitué de partenaires internationaux, et nationaux avec pour chef de file Médecin du monde (MdM – France). Le Gret agira dans le département du Sud pour renforcer le réseau de santé communautaire (mécanismes de référencement, agents de santé communautaires, organisations de la société civile) et l’accès financier aux soins (mécanismes financiers de solidarité au niveau communautaire). Il conduira par ailleurs un diagnostic dans les trois départements pour comprendre les barrières financières aux soins et recenser les initiatives existantes.

Plus d’information sur le projet