Accueil » Institutionnalisation de 18 ans de projets de microfinance au Myanmar
Publié le 25/02/2016

Institutionnalisation de 18 ans de projets de microfinance au Myanmar

Zone montagneuse située à l’ouest du Myanmar, l’Etat du Chin est caractérisé par son isolement, des difficultés d’accès aux zones commerciales du pays, et un faible développement économique. La population Chin dépend majoritairement de l’agriculture et du petit élevage, avec des opportunités économiques rares et peu diversifiées. Dans les années 1990, l’accès au capital était un enjeu important pour les familles vulnérables n’ayant pas de garantie matérielle suffisante pour emprunter aux banques publiques et préteurs privés. Le Gret a démarré un projet d’appui au développement d’activités économiques, permettant à ces familles d’accéder au microcrédit grâce au principe de caution solidaire.

Créée en 1998, l’institution de microfinance Chin a progressivement développé son réseau de caisses villageoises en évoluant de 18 caisses de crédit et 1 500 emprunteurs en 1998, à 150 caisses et 10 000 emprunteurs en 2015. L’institution a consolidé son offre de services financiers avec deux produits financiers principaux : un prêt d’environ 150 à 200 US$ s’adressant aux familles membres de groupes de cinq personnes se garantissant mutuellement et un prêt individuel d’environ 600 US$ appuyant le développement de petites entreprises. En permettant l’accès au capital de façon pérenne, l’institution de microfinance Chin a permis à de nombreuses familles de développer progressivement leurs activités productives et leurs capacités de gestion de micro et petites entreprises. L’accompagnement des clients sur les aspects économiques et commerciaux a été une priorité pour l’IMF Chin dans un contexte anciennement caractérisé par une agriculture d’autosubsistance et de troc.

Dans les années 1990 et 2000, sous la dictature birmane, les institutions de microfinance ne pouvaient se légaliser faute de cadre légal approprié. Le Gret a ainsi assuré un portage institutionnel à l’institution de microfinance (IMF) Chin. Les changements politiques des années 2010 ont permis une évolution rapide du contexte légal avec la promulgation d’une loi microfinance en 2011. Le Gret a été le premier à obtenir une licence officialisant ses activités de microfinance au sein de l’IMF Chin. Ceci a permis de renforcer cette institution financièrement et opérationnellement grâce à l’accès à de nouveaux financements. L’étape suivante reste l’institutionnalisation de cette structure en une entreprise de microfinance de statut étranger.

Entre 2016 et 2018, la transformation de ce projet de microfinance d’un statut d’ONG a un statut de société recouvrira différents aspects : l’arrivée d’actionnaires et la structuration d’une gouvernance adaptée au statut de société (comme la création d’un Conseil d’Administration), la conduite du processus d’enregistrement sous le statut de « Foreign Limited Company » et l’obtention d’une licence microfinance, l’adaptation des systèmes de management et d’information au nouveau contexte institutionnel, l’augmentation du portefeuille par l’extension à de nouvelles zones d’intervention et le développement de nouveaux produits et finalement, le renforcement des capacités des dirigeants de l’institution pour renforcer la gestion opérationnelle et financière de l’institution. L’Assemblée générale du Gret de février 2016 a adopté la décision de continuer à appuyer cette Institution de microfinance en tant qu’actionnaire (majoritaire lors de la création de la structure avant d’ouvrir le capital à d’autres partenaires), sous forme d’assistance technique (en appuyant l’IMF dans son processus de transformation) mais aussi en participant activement aux instances de gouvernance qui seront mises en place. Une manière de garantir la vocation sociale de cette IMF dans la durée.

 

En savoir plus sur l’histoire de la Chin MFI 

En savoir plus sur les projets microfinance du Gret