Accueil » L’approche genre dans les projets de développement rural en Afrique
Publié le 01/12/2016

L’approche genre dans les projets de développement rural en Afrique

L’atelier de travail organisé dans les locaux du Gret du 1er au 3 décembre a pour objectif de construire les bases du projet de recherche-action « Genre et approches participatives dans les projets de développement rural en Afrique (GAP) ». Celui-ci est en discussion depuis plusieurs mois entre des chercheurs français et des ONG de diverses nationalités (françaises, mais aussi allemandes, camerounaises, sénégalaises et malgaches). Son objectif est de mieux comprendre le rôle et l’impact potentiel des approches participatives dans les projets de développement rural en termes de changements dans les rapports de genre. Les ONG, les organisations de producteurs, les organisations professionnelles et les bailleurs de fonds sont de plus en plus conscients de l’importance des approches sensibles au genre dans leurs programmes. Cependant, ils manquent souvent de méthodes, d’outils et de temps pour effectuer un diagnostic détaillé de la situation, évaluer les différentes approches intégrant la dimension genre et tirer profit des leçons apprises.

L’atelier vise à améliorer et compléter le projet commun de recherche-action afin de renforcer sa cohérence et sa pertinence – au regard des opportunités et contraintes de chaque contexte spécifique – et d’élaborer les termes de référence du diagnostic de départ. Le Gret contribuera à cette initiative à travers deux projets : le premier porte sur le développement de l’élevage et la structuration des éleveurs laitiers dans le département de Dagana, au Sénégal (Asstel Dagana) ; le second, sur des actions intégrées en nutrition et en alimentation dans l’Androy, à Madagascar (Aina).

L’atelier a également pour objectif transversal de renforcer l’appropriation du projet par l’ensemble des partenaires et de créer, à travers la connaissance mutuelle de tous les membres de l’équipe, des conditions de relations de travail à distance efficaces dans le futur.

En savoir plus sur le projet au Sénégal (Asstel Dagana)
En savoir plus sur le projet à Madagascar (Aina)