Accueil » Cambodge : développer les liens entre agriculteurs et consommateurs
Publié le 19/06/2018

Cambodge : développer les liens entre agriculteurs et consommateurs

Bien qu’une large majorité de la population cambodgienne dépende de la production agricole du pays, le Cambodge importe en grande quantité légumes et fruits des pays limitrophes (Vietnam et Thaïlande notamment). Une étude menée par le Center for Policy Studies en 2017 estimait les imports de légumes en provenance des pays voisins à environ 200 à 400 tonnes par jour. En cause, la difficulté des agriculteurs à adapter leur production à la demande des consommateurs, principalement en raison de la saisonnalité des produits, du manque de diversité et d’une production limitée.

Les agriculteurs s’organisent cependant en coopératives ou en associations pour répondre à une nouvelle demande des consommateurs urbains, sensibles à la provenance et à la sécurité des produits alimentaires. De même, les autorités locales souhaitent soutenir la production nationale agricole, améliorer l’accès au marché pour les agriculteurs et assurer une offre de produits sains aux consommateurs. Dans ce contexte, le Gret et son partenaire l’Institut de recherche et du développement rural cambodgien (Cird) ont pour objectif de renforcer le dialogue entre les acteurs au niveau des provinces cambodgiennes, et de promouvoir les échanges Nord/Sud en partageant les expériences et en montant des initiatives communes.

Pour répondre à ces enjeux, le Gret et le Cird ont organisé en avril dernier le premier atelier sur la sensibilisation à la gouvernance alimentaire dans la province de Siem Reap au Cambodge dans le cadre du projet d’Appui à une agriculture intensive peu consommatrice d’intrants (Apici). Cet évènement avait pour objectifs principaux de :

  • sensibiliser au concept de gouvernance alimentaire et à la nécessité de développer un système alimentaire durable ;
  • encourager des initiatives et développer des partenariats pour faire naître des synergies et des collaborations ;
  • favoriser l’émergence d’initiatives pour la promotion de la gouvernance alimentaire à différents niveaux dans la province de Siem Reap pour les prochaines années.

L’atelier a réuni 45 participants, dont les autorités locales de la commune, du district et de la province, des représentants du groupe EcoFarm, des agriculteurs et des collecteurs locaux, des ONG cambodgienne et internationale, ainsi que des bailleurs.

Découvrir les activités du Gret au Cambodge
Découvrir les activités du Gret sur la thématique « Développement agricole »