Accueil » Quel modèle économique pour les bouillies fortifiées prêtes à consommer ?
Publié le 13/09/2018

Quel modèle économique pour les bouillies fortifiées prêtes à consommer ?

© Gret

Dans le cadre du programme de « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (PAFAO) – Coup de Pouce » du Comité français pour la solidarité internationale (CFSI), La Fondation de France consolide son appui au projet d’entrepreneuriat social de vente de produits fortifiés pour prévenir la malnutrition (Laafi Benre) initié en novembre 2015 au Burkina Faso par le Gret et ses partenaires.

A Ouagadougou, la majorité des familles en zone péri-urbaine pauvre a très peu accès à des aliments de qualité pour nourrir correctement leurs enfants avec des produits adaptés, et ainsi prévenir la malnutrition. La vente en milieu urbain d’aliments fortifiés locaux est encore faible par rapport aux parts de marché existantes et aux besoins de la population. La solution réside en partie dans la mise à disposition d’aliments fortifiés locaux de qualité, couplée à un accès à des informations adéquates sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et de la femme enceinte et allaitante. L’innovation déployée – Laafi Benre – permet de favoriser le développement de filières courtes via un mode de commercialisation innovant en zone urbaine, consistant à vendre des produits fabriqués localement directement au consommateur, par l’intermédiaire unique de kiosques et de vendeuses ambulantes.

Grâce à ce nouvel appui, le Gret réalise un diagnostic avec les partenaires concernés afin de formaliser ce modèle d’entrepreneuriat social de vente d’aliments fortifiés locaux et se projeter ainsi dans une dynamique de changement d’échelle.

En savoir plus :