Accueil » Microfinance : Thitsar Ooyin étend ses activités au Myanmar
Publié le 28/11/2018

Microfinance : Thitsar Ooyin étend ses activités au Myanmar

Thitsar Ooyin est une institution de microfinance qui fournit des microcrédits aux communautés les plus pauvres et défavorisées du Myanmar.

Thitsar Ooyin, une institution de microfinance dont le Gret est actionnaire majoritaire, a obtenu un prêt d’un montant d’un million de dollars auprès de la banque de développement néerlandaise FMO. Cela lui permettra d’ouvrir de nouvelles agences et de créer de nouveaux produits de crédit à destination des populations rurales du Myanmar.

Thitsar Ooyin est une institution de microfinance à vocation sociale, basée à Hakha, dans l’État du Chin, une zone de montagne escarpée et isolée dans le Nord-Ouest du Myanmar. Cette institution est actuellement active dans certaines des régions les plus difficiles d’accès du pays. Elle fournit des microcrédits aux communautés les plus pauvres et défavorisées des zones rurales, et plus particulièrement aux femmes. Sa méthodologie lui a permis de constituer une base de clientèle solide malgré des conditions difficiles, créant ainsi un impact significatif sur les moyens de subsistance des populations rurales.

« Grâce à ce nouveau financement, l’institution de microfinance Thitsar Ooyin sera en mesure d’offrir davantage d’opportunités économiques aux familles et de poursuivre la mise en œuvre de sa vision consistant à améliorer les moyens de subsistance des populations rurales au Myanmar », commente Lai Uk Nawl, président du comité de direction de Thitsar Ooyin et directeur général pour la région Chin.

Thitsar Ooyin (qui signifie « Jardin de la loyauté ») est une institution de microfinance créée par le Gret en 2018 pour reprendre les activités de microfinance mises en œuvre par l’ONG au Myanmar depuis plus de vingt ans. Thitsar Ooyin a pour mission de fournir des services financiers socialement responsables aux familles à faibles revenus ainsi qu’aux petites et moyennes entreprises, en développant un accès à long terme à des services financiers de qualité tout en renforçant les capacités de gestion des emprunteurs.

Thitsar Ooyin propose à la fois des prêts de groupes et individuels, essentiellement aux femmes. En septembre 2018, l’institution disposait d’un portefeuille de prêts de 3,2 millions de dollars et comptait 20 552 clients, dont 90 % en zone rurale. Elle emploie actuellement 100 personnes au sein d’un réseau de neuf agences situées dans l’État du Chin et la région de Sagaing.

Grâce à ce financement, Thitsar Ooyin sera en mesure d’étendre ses activités en ouvrant de nouvelles agences et en créant de nouveaux produits de crédit pour les populations rurales du Myanmar, développant ainsi son portefeuille de prêts, destinés essentiellement à financer de l’élevage, de l’agriculture et du commerce. Le financement de FMO a été mis à disposition par le truchement du fonds Massif, qui finance des intermédiaires financiers locaux et des institutions susceptibles de contribuer au développement des activités des bénéficiaires finaux. Grâce à ce fonds, FMO peut investir en amont, prendre des risques élevés et, ce faisant, attirer de nouveaux investisseurs dans le secteur de l’inclusion financière.

« Cet investissement contribuera à améliorer l’accès au financement dans les zones rurales pour les petits entrepreneurs mal desservis, en particulier les femmes, réduisant ainsi les inégalités et encourageant la création d’emplois », ajoute Linda Broekhuizen, directrice des investissements de FMO.

Lire le communiqué de presse (en anglais)
Retour sur la genèse de Thitsar Ooyin