Accueil » Diotontolo : un réseau local de vente de toilettes hygiéniques à Madagascar
Publié le 24/03/2019

Diotontolo : un réseau local de vente de toilettes hygiéniques à Madagascar

Madagascar est l’un des pays avec le taux d’accès à l’assainissement le plus bas au monde : seules 14 % des familles ont accès à des toilettes hygiéniques, trop chères et souvent de mauvaise qualité. Face à ce constat, le Gret accompagne depuis 2010 le développement d’une franchise de magasins appelés Diotontolo (« environnement sain » en malgache) qui proposent des toilettes améliorées à bas coût et répondant aux attentes des populations.  

Le projet vise à promouvoir l’accès durable à l’assainissement pour toutes et tous à travers un réseau de magasins franchisés Diotontolo. Ces derniers sont gérés par des entrepreneurs locaux qui assurent la production, la vente et la pose des toilettes hygiéniques. Ces magasins sont regroupés au sein d’une franchise, qui les appuie tant sur des aspects techniques que de gestion, et s’assure du respect de la visée sociale du projet (respect des prix de vente, qualité des installations réalisées, proposition de tarifs spécifiques pour les ménages défavorisés, etc.).  

Dans un premier temps, le soutien de la Fondation SUEZ et du fonds de dotation du Gret a permis au Gret de jouer le rôle de franchiseurL’ONG souhaite aujourd’hui déléguer ce rôle à une structure malgache autonome et pérenne, DiotontoloLe Gret a ainsi défini le mode de gouvernance de cette nouvelle entitéson fonctionnement opérationnel et ses moyens de financement. Il a également créé des outils de gestion et de suivi des ventes, et élaboré un plan d’affaires pour assurer sa viabilité financière.  

Depuis le début du projet, plus de 10 000 toilettes ont été installées et représentent désormais plus de 25 % des nouvelles toilettes recensées par le ministère de l’Eau. L’amélioration de l’accès à l’assainissement a un impact majeur sur la santé des populations et sur l’environnement. 

Un magasin Diotontolo ©Gret

 

Perspectives 

Le Gret souhaite poursuivre son appui auprès de la structure locale Diotontolo, qui se charge désormais d’accompagner directement les magasins de fabrication et de vente de toilettes. Diotontolo réfléchit actuellement à la meilleure structure juridique à adopter (statut d’association, d’entreprise sociale ou autre) afin de mener des activités pour améliorer l’accès à l’assainissement et assumer ce rôle de franchiseur de manière pérenne. Aujourd’hui, Diotontolo est toujours appuyée par le Gret, mais en bonne voie de devenir une structure rapidement autonome et pérenne.

Témoignages 

Léa Ralalamoria, Cheffe de projet terrain Diotontolo

 

« Diotontolo est une structure qui a pour but d’améliorer l’accès aux toilettes hygiéniques pour chaque ménage. C’est au sein de l’ONG Gret qu’a pu se faire la recherche technologique et qu’a émergé l’idée de monter une telle structure.»  

 

 

 

Ravololonihanta Valiska , entrepreneure de Diotontolo
« Agée de 23 ans, orpheline de père et mère depuis 2016, j’ai pris la suite de mon père en tant qu’entrepreneure Diotontolo. Je me suis professionnalisée dans ce métier, ce qui m’a permis d’une part de subvenir aux besoins de mes sept frères et sœurs, et d’autre part d’acquérir des terrains et de construire une maison, pour mon avenir. Sans parler de mon épanouissement personnel et professionnel dans le métier : libre, autonome, efficiente et efficace ». 

 

 

Pour accéder aux différentes phases du projet, vous pouvez consulter les pages suivantes :
MEDDEA I (2008-2012), MIASA (2012-2016),  MEDDEA II (2013-2017), FIND (2015-2016), Création d’une entreprise sociale de vente de toilettes hygiéniques à Madagascar : le « franchiseur Diotontolo » (2016-2019), Projet Sanitation Enterprise (2019-2021).