Accueil » Les impacts de la politique agricole commune sur les agricultures paysannes des pays du Sud
Publié le 14/05/2019

Les impacts de la politique agricole commune sur les agricultures paysannes des pays du Sud

Le 9 avril, le Gret a organisé dans ses locaux à Nogent-sur-Marne un séminaire sur les impacts de la politique agricole commune (PAC) sur les agricultures paysannes des pays du Sud. Il s’agissait de présenter les résultats provisoires d’une étude sur le même thème, réalisée pour le compte de la Commission agriculture et alimentation (C2A) de Coordination Sud et qui paraîtra fin juin. L’objectif de cette étude est de servir les actions de plaidoyer de Coordination Sud en vue de la prochaine réforme de la PAC, notamment auprès des nouveaux députés européens.

Lors de ce séminaire, qui a connu une forte affluence (une centaine de participants), quatre thématiques ont été abordées :

  • la concurrence des produits européens subventionnés sur les marchés des pays du Sud ;
  • les impacts dans les pays de production des cultures de soja et d’autres aliments du bétail destinés aux élevages européens ;
  • les impacts du déplacement de cultures alimentaires liés au développement des agrocarburants ;
  • les impacts du changement climatique auquel le système agricole et alimentaire européen contribue significativement et dont les agricultures paysannes des pays du Sud sont parmi les principales victimes.

Outre la présentation des résultats provisoires de l’étude, divers invités sont intervenus : Hindatou Amadou, responsable plaidoyer et genre de l’Apess (organisation ouest-africaine d’éleveurs) et coordinatrice de la campagne « Mon lait est local » ; Marielle Palau, sociologue paraguayenne et coordinatrice d’un rapport sur les effets de l’agrobusiness au Paraguay ; Cyrielle Denharthig, de Réseau Action Climat ; Pierre Maison, représentant de la Confédération paysanne ; Jean-Baptiste Fauré, représentant du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ; Maria Heubusch, rapporteure de la Commission développement du Parlement européen sur la PAC, ainsi que les représentants de quatre listes se présentant aux prochaines élections européennes. Philippe Jahshan, président de Coordination sud, a clôturé la journée.

 

Consulter la page thématique : Agriculture, filières et politiques agricoles