Accueil » Des projets qui renforcent la participation citoyenne au Sénégal
Publié le 24/07/2019

Des projets qui renforcent la participation citoyenne au Sénégal

Dans le cadre du Programme d’appui aux initiatives de la société civile (PAISC), le Gret a mené au Sénégal ces trois dernières années quatre projets visant à renforcer la participation citoyenne dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement. Retour sur ces projets riches en innovation et en apprentissages, tous financés par l’Union européenne.

Sense

Parmi les projets clôturés au 1er semestre 2019 figure le projet Sense (pour « Suivre ensemble les services d’eau au nord du Sénégal »), mené en partenariat avec l’Agence régionale de développement (ARD) et l’Université Gaston Berger (UGB). Sense a permis de renforcer le dialogue multi-acteurs sur le rôle des usagers dans le cadre de la réforme sectorielle de l’eau potable au Sénégal. Un dispositif de représentation des usagers a également été expérimenté par le projet sur le périmètre du Gorom-Lampsar, première délégation de l’eau en milieu rural au Sénégal. De plus, les capacités de représentation des comités et de la Fédération des usagers ont été renforcées, et des propositions concrètes ont été formulées afin de suivre les services d’eau potable dans le cadre des délégations de service public. Les résultats de cette recherche-action ont été documentés à travers la production de plusieurs livrables de capitalisation.

–> Télécharger le cahier projet « Représentation des usagers et dialogue multi-acteurs pour le suivi des services d’eau potable au Sénégal »

Sunu Gox

Le projet Sunu Gox, mené en partenariat avec le mouvement Y en A Marre, a permis de renforcer le sentiment citoyen chez des jeunes de la banlieue de Dakar, à travers la réalisation de projets d’aménagement et d’embellissement de l’espace public. Une vingtaine d’initiatives d’aménagements urbains, mais également des actions de sensibilisation portées par des associations de jeunes ont été entreprises au cours du projet. Il faut souligner la forte implication du mouvement Y en a marre, qui a mené un intense travail de mise en réseau, sensibilisation et plaidoyer sur les enjeux environnementaux et de citoyenneté des jeunes, et a ainsi participé activement à la réussite de ce projet.

Pact

Le projet Pact, mené avec le Forum Civil, a appuyé la participation des organisations locales de la société civile dans le suivi des politiques et services d’eau potable et d’assainissement. Le projet a ainsi renforcé les capacités de plus de 70 organisations communautaires en mettant à leur disposition un outil de suivi et d’analyse des investissements et de la qualité des services. Une approche collaborative a permis la mise en place d’un outil de certification citoyenne, testé dans les régions de Saint-Louis, Kolda et Kédougou, en vue d’être diffusé dans les autres régions.

Pradalis

Le projet Pradalis, mené avec le pS-Eau et d’autres partenaires, a permis de renforcer l’implication de la société civile et des collectivités dans des services d’assainissement durables dans les localités intermédiaires du Sénégal. Un dispositif de suivi technique et financier de l’assainissement (Stepha) a été expérimenté à Richard-Toll et Rosso-Sénégal. Cet outil avait pour objectif de favoriser l’implication des autorités locales, des populations et de la société civile autour des enjeux de l’assainissement des eaux usées, de l’hygiène et de la salubrité publique. Un guide méthodologique pour le développement de services d’assainissement adaptés à ces communes est en cours d’édition par les partenaires du projet Pradalis.

–> Consulter la fiche de synthèse Pradalis

 

Ces quatre projets, même s’ils sont très différents dans leurs finalités et approches, ont fait avancer le Gret dans sa réflexion sur son positionnement en faveur de la participation citoyenne. Quelques toutes premières leçons peuvent ainsi être mises en exergue :

  • La mobilisation d’acteurs légitimes pour s’exprimer dans le débat public national (Y en a marre, Forum Civil, UGB) est un élément clé pour intervenir sur le champ de la participation citoyenne.
  • Le Gret se positionne dans ces projets en appui/accompagnement, apportant son expertise et son appui méthodologique pour une meilleure compréhension des enjeux d’un territoire ou d’un secteur, et la production d’informations et d’analyses fiables qui permettent ensuite d’alimenter le plaidoyer et la mobilisation de la société civile.
  • L’articulation entre des dimensions sectorielles (eau, assainissement, environnement, etc.), territoriales (approche quartier, région, etc.) et des dimensions de plaidoyer à une échelle nationale est également une marque de fabrique commune de ces projets.

En définitive, ces projets ont ainsi, au-delà de leurs résultats spécifiques, été des sources d’innovation et d’apprentissage pour le Gret, dans son positionnement et ses interventions en appui à la participation citoyenne.

Lire aussi :
« La participation citoyenne, levier pour de meilleurs services publics ? »
« La participation citoyenne, un levier pour des services plus étendus, plus fonctionnels et plus justes ? »

Consulter les fiches projet Sense et Sunu Gox
Plus d’informations sur les activités du Gret sur la thématique « Citoyennetés et démocratie »
Découvrir les activités du Gret au Sénégal

Les projets dont il est question dans cet article ont été réalisés avec le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de l’article relève de la seule responsabilité du Gret et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.