Accueil » Vers une structuration du marché de l’assainissement au Burkina Faso
Publié le 24/07/2019

Vers une structuration du marché de l’assainissement au Burkina Faso

En avril dernier, le projet Ohangu, financé par l’Agence française de développement (AFD) pour cinq ans, a démarré au Burkina Faso. Son but est d’améliorer durablement les conditions de vie des populations de 32 communes réparties entre la Région de l’Est, la Boucle du Mouhoun et les Hauts Bassins. En cohérence avec les Objectifs de développement durable,  ce projet cherche à améliorer l’accès aux services élémentaires d’assainissement et d’hygiène, par la mise à l’échelle de l’approche par le marché testée dans le cadre du projet Sanya Kagni.

Un état des lieux a commencé en mai 2019 afin d’établir un diagnostic des pratiques et des attentes des populations, ainsi que l’offre disponible en assainissement. L’objectif étant, en définitive, de concevoir les stratégies marketing et de communication sociale au cœur du projet. Un diagnostic institutionnel complète cet état des lieux afin de pouvoir accompagner au mieux les pouvoirs publics dans l’appropriation des méthodologies de structuration du marché de l’assainissement.

A l’issue de cet état des lieux en septembre prochain, l’équipe projet affinera les stratégies de mise en œuvre des activités pour atteindre les résultats du projet : la structuration d’un marché de l’assainissement avec 60 entrepreneurs labélisés, qui auront pour objectif de vendre 30 200 latrines d’ici la fin du projet – et ce, dans le cadre d’un mécanisme de certification et de gestion d’un fonds de subvention transféré aux acteurs publics.

Découvrir les projets eau potable, assainissement, déchets du Gret
En savoir plus sur les activités du Gret au Burkina Faso