Accueil » Les opérateurs de pré-collecte de déchets officiellement reconnus à Brazzaville
Publié le 19/09/2019

Les opérateurs de pré-collecte de déchets officiellement reconnus à Brazzaville

Depuis 2014, le Gret aide la mairie de Brazzaville à encadrer et structurer le service de ramassage des déchets, assuré par des opérateurs de pré-collecte (OPC). Un statut qui a évolué au cours des dernières années… En effet, alors qu’ils exerçaient jusqu’à présent dans le secteur informel, sans autorisation ni reconnaissance de la part des autorités locales, les OPC ont récemment été reconnus officiellement par la municipalité.

En s’appuyant sur le dispositif mis en place dans le cadre du projet Filipa, la mairie de Brazzaville a adopté en février 2019 une délibération municipale portant sur les modalités d’exercice du service de pré-collecte des déchets. Celle-ci accorde une reconnaissance officielle aux acteurs informels de la pré-collecte et les intègre de fait dans la cellule communale de coordination et de suivi de l’activité de la pré-collecte. La mairie est aujourd’hui entièrement autonome dans l’accompagnement du dispositif de suivi de la filière de la pré-collecte et s’appuie, pour cela, sur les bureaux de coordination des opérateurs de pré-collecte dans toute la ville.

Les opérateurs de pré-collecte des déchets se sont structurés au sein d’une association nommée « Lisanga Pona Bopeto ya Brazzaville » (Lipob). Cette association, qui compte à ce jour 128 opérateurs sur les 252 ayant des autorisations d’exercer à Brazzaville, a mis en place et exécute un plan d’action qui prévoit le suivi de l’obtention des autorisations, un appui technique à certains OPC, des campagnes d’éradication des dépotoirs sauvages dans des quartiers non couverts par le service – afin d’augmenter le nombre d’abonnés au service –, ainsi que la mise en place d’un service d’entraide.

Ces avancées en matière de reconnaissance du secteur informel par les autorités et de structuration des opérateurs permettent de nouer des liens forts entre les acteurs. Une évolution nécessaire au bon fonctionnement du service qui apporte également aux opérateurs informels la dignité qui leur est très souvent refusée.

Lire la newsletter Filipa
Pour en savoir plus sur les projets de gestion des déchets du Gret