Accueil » Quel impact pour le projet Sara en Guinée ?
Publié le 25/10/2019

Quel impact pour le projet Sara en Guinée ?

Un atelier d’échanges et de partage s’est tenu à Conakry du 27 au 30 septembre. Celui-ci a permis de mettre en lumière les résultats du projet Sécurité alimentaire, résilience et agroécologie (Sara)*, aprèse 10 ans d’appui aux acteurs des filières agricoles en Guinée forestière et en Moyenne-Guinée.

Présidé par le ministère de l’Agriculture, cet atelier a regroupé les cadres des départements ministériels impliqués, les acteurs de développement, et l’ensemble des producteurs, transformateurs et commerçants du pays : fédérations, unions, groupements, coopératives, réseaux, etc. Il avait pour objectif de restituer les résultats et effets des actions menées, de mettre en débat les stratégies et pratiques mises en œuvre, d’approfondir certaines thématiques, et de donner des pistes d’actions futures.

Les participants ont ainsi apporté leurs contributions sur plusieurs sujets : autonomie – financière, matérielle et semencière –, agroécologie, conseil agricole, organisation et structuration des acteurs, concertation interprofessionnelle, etc. Ces éléments contribueront à finaliser des documents de capitalisation et des vidéos qui seront bientôt partagés avec l’ensemble des acteurs.

Clôturant les travaux, Salématou Camara, la présidente de la Fédération des vivriers et saliculteurs de la Basse-Guinée représentant la Confédération nationale des organisations paysannes, a salué l’impact positif du projet Sara sur la vie des acteurs agricoles guinéens : « Il faut profiter des connaissances léguées par ce projet pour favoriser l’autonomisation des acteurs », a-t-elle conclu.

Promotion des produits locaux guinéens lors de l’atelier avec le Directeur général adjoint du Bureau de stratégie et de développement du ministère de l’Agriculture par la boutique « Consommons guinéen ».

 

*Ce projet, mené par le Gret, le CCFD-Terre solidaire, la Fédération des paysans du Fouta Djallon et la Maison guinéenne de l’entrepreneur en Guinée, est cofinancé par l’Union européenne, l’Agence française de développement, le Comité français pour la solidarité internationale et la Fondation de France.

En savoir plus sur le projet Sara en Guinée