Accueil » Un parcours entrepreneurial à destination des jeunes au Sénégal
Publié le 29/10/2019

Un parcours entrepreneurial à destination des jeunes au Sénégal

Parmi les premiers groupes de jeunes accompagnés dans le cadre du projet AjeSud, cinq jeunes Sénégalais et un groupement d’intérêt économique (GIE) ont obtenu en septembre un financement auprès d’une institution financière partenaire pour développer leur entreprise. Ils sont les premiers à accéder à un crédit.

Financé grâce au Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne, le projet d’accompagnement des jeunes vers l’emploi au sud du Sénégal (AjeSud) est mis en œuvre avec des partenaires de longue date du Gret : l’ONG belge Eclosio et le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) affilié au ministère sénégalais de la Formation professionnelle et technique et de l’Artisanat. Les activités s’inscrivent dans une démarche holistique pour favoriser le continuum formation/financement/insertion, et ainsi améliorer l’employabilité des jeunes de 15 à 35 ans au Sénégal.

L’accès au financement marque l’une des dernières étapes du parcours entrepreneurial, précédée notamment par l’accueil et l’orientation, des formations en entrepreneuriat et un accompagnement personnalisé par un coach. Celui-ci continuera à accompagner les entrepreneurs financés dans la réalisation de leurs investissements, la mise en place d’outils de gestion, ainsi que le respect des échéances de remboursement.

Apprendre à développer et à gérer une entreprise

Avec ACEP Sénégal, une institution financière phare du Sénégal, également partenaire du projet, le Gret a développé une méthodologie de crédit innovante pour permettre à des primo-créateurs d’accéder à un financement, tout en minimisant les risques pour l’institution de microfinance. Ce travail a abouti à une offre de services financiers adaptés dont peuvent bénéficier les jeunes autoentrepreneurs et TPME de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Tambacounda et Bakel.

Ndoumbé Gueye, basée dans le Sénégal oriental à Tambacounda, a développé une activité de prestations de services sous forme de restauration à domicile, dès l’obtention de son Certificat d’aptitude technique (CAP) de restauration. Le parcours entrepreneurial qu’elle a suivi dans le cadre du projet AjeSud lui a été fort utile, tant pour formaliser son entreprise que pour mieux la gérer financièrement. Le plan d’affaires élaboré dans ce cadre lui a en outre facilité l’accès à un crédit auprès d’une banque. Elle témoigne : « Ce financement m’a permis de partir à Dakar m’approvisionner à moindre coût en denrées alimentaires, d’investir dans du nouveau matériel, d’atteindre de plus gros marchés de service de traiteurs, et d’accroître ainsi ma production et améliorer ma productivité. J’ai maintenant très envie d’ouvrir mon restaurant à Tambacounda. » 

1 500 jeunes entrepreneurs devraient être accompagnés de manière collective ou individuelle dans le développement d’une activité économique d’ici la fin du projet, prévue en 2021.

En savoir plus sur le projet AjeSud