Accueil » Brazzaville : une étude pour la valorisation des déchets organiques à l’échelle de la ville
Publié le 23/01/2020

Brazzaville : une étude pour la valorisation des déchets organiques à l’échelle de la ville

Dans le cadre des accords de coopération décentralisée liant la ville de Paris à la ville de Brazzaville, le Gret a été sélectionné en novembre 2019 pour réaliser une Etude de faisabilité pour la création d’un centre de tri-valorisation des déchets sur le site du jardin d’essai à Brazzaville.

Ce site de sept hectares environ, situé au cœur de Brazzaville, possède un potentiel indéniable pour accueillir une unité de valorisation des déchets organiques, avec notamment sa proximité aux marchés – facilitant l’approvisionnement en déchets –, la présence de nombreux maraîchers sur le site, mais aussi le rapprochement possible avec l’université de Marien Ngouabi, située dans les environs.

L’étude consistera à réaliser un diagnostic de la zone (en termes socio-économique, agricole, paysager, et sur la gestion des déchets), puis à proposer des options d’aménagement à la mairie de Brazzaville avant de concevoir un projet d’aménagement complet. Le dossier d’appel d’offres réalisé permettra de sélectionner un opérateur pour les aménagements requis et la gestion du site. Les pistes de valorisation envisagées portent sur la production de compost, de terreau, mais aussi de briquettes combustibles.

Un accent sera mis sur l’intégration paysagère du site dans son environnement, l’utilisation de matériaux locaux pour la construction, la prise en compte des usages actuels du site, des eaux pluviales, et l’aménagement du lit de la rivière. Pour cela, le cabinet d’architecte-urbaniste strasbourgeois Alfred Peter accompagnera le Gret dans cette étude.

La ville de Brazzaville produit annuellement plus de 684 000 tonnes de déchets ménagers, dont 32 % de déchets putrescibles, représentant ainsi un gisement de 219 000 tonnes de déchets organiques. Actuellement, très peu d’expériences de valorisation de la matière organique existent dans la ville. Ce projet ambitionne ainsi de devenir un véritable laboratoire pour la valorisation des déchets à l’échelle de Brazzaville, mais également de l’Afrique centrale.

 

En savoir plus sur les activités du Gret au Congo