Accueil » Renforcer l’accès aux services essentiels pour les familles rurales au Myanmar
Publié le 10/03/2020

Renforcer l’accès aux services essentiels pour les familles rurales au Myanmar

Le Delta de l’Ayeyarwaddy, le « grenier à riz » du Myanmar, est une zone rurale pauvre et peu accessible. L’agriculture est la première source de revenu pour 80 % des familles. Ces dernières sont affectées par une forte inégalité d’accès au foncier ainsi que par la mécanisation croissante des exploitations rizicoles qui réduisent leurs opportunités d’emplois et les contraignent à l’exode. Le Gret, présent dans la zone depuis 2008, a développé un réseau d’une cinquantaine d’organisations paysannes pour améliorer les conditions de vie des populations. Il passe aujourd’hui le relais à deux partenaires locaux qui se chargeront désormais d’accompagner ces organisations sur le long terme.

Le projet consiste à renforcer deux partenaires locaux en appui à un réseau d’organisations paysannes afin de pérenniser l’accès à des services essentiels pour les agriculteurs et agricultrices du Delta de l’Ayeyarwaddy. Le projet permettra ainsi d’améliorer les conditions de vie des familles rurales en agissant à la fois sur leur sécurité alimentaire et sur leur situation économique.

Planche de culture surélevée dans le village de War Net Kone, ©Gret
Assemblée générale des coopératives de services financiers, ©Gret

Témoignages

 

Daw Cho Mar, maraichère en transition agroécologique à Wet Kaw

Cette maraichère de 48 ans a découvert le projet en octobre 2019 lors d’une session d’information dans son village. Elle avait l’habitude de cultiver des légumes avec des pratiques conventionnelles, mais elle était intéressée par l’apprentissage de nouvelles techniques de culture, alors elle a rejoint le cycle de formation en champ école pour la saison de production hivernale 2019-2020. Au cours de la saison, elle a appris à produire et à utiliser différents intrants agroécologiques (engrais, booster biologiques et pesticides naturels). Elle a également acquis des connaissances sur la production de nouvelles cultures telles que les carottes, la laitue et le chou chinois. Elle prévoit maintenant de produire des légumes au niveau commercial sans aucun produit chimique.

 

U Win Oo, président de la coopérative de services financiers d’Alae Chaung

La mise en réseau des coopératives de services financiers avec la création d’AYAM, a permis d’avoir plus d’unité et de pouvoir et de comprendre l’avantage à être tous ensemble pour que nos services soient durables et accessibles à de nouveaux clients. Travailler avec SAM est plus compliqué que si nous gérions seuls notre coopérative mais nous avons moins de risques d’échouer et nous apprenons beaucoup ensemble.”

 

En savoir plus sur le projet