Accueil » Aide publique française pour le développement : Une hausse insuffisante face aux conséquences de la pandémie covid-19
Publié le 28/09/2020

Aide publique française pour le développement : Une hausse insuffisante face aux conséquences de la pandémie covid-19

Communiqué de Coordination Sud

Paris, le lundi 28 septembre 2020 – Le projet de loi de finances (PLF) pour 2021 a été présenté ce matin en Conseil des ministres. Il prévoit une hausse de 680 millions d’euros pour les crédits dédiés à la mission Aide publique au développement (APD) et au fonds de solidarité pour le développement (FSD). Coordination SUD salue cette hausse qui maintient le cap de la trajectoire fixée en 2018. Toutefois, Coordination SUD alerte sur le fait que la crise mondiale due à la covid-19 a changé nettement la donne avec un impact social et économique massif sur les pays du Sud.

Coordination SUD en appelle donc à nouveau à reconsidérer les trajectoires établies avant la crise pour accroître l’ensemble des leviers d’aide au développement, comme la suppression de la dette de pays les plus pauvres, mais également la révision de l’APD à la hausse.

 

Lire le communiqué complet