Accueil » Penser et co-construire un espace inondable partagé au cœur de Dakar
Publié le 31/03/2021

Penser et co-construire un espace inondable partagé au cœur de Dakar

Dans le cadre d’une étude de faisabilité financée par la Cities finance facility (CFF), C40 et la Coopération allemande en appui à la Ville de Dakar et en lien avec l’Onas, SEPIA conseils, Egis et le Gret ont étudié les possibilités de réaménagement du bassin de rétention d’eau de la commune de Grand Yoff, à Dakar.

Cet espace urbain, initialement aménagé pour capter les eaux pluviales, a été au fur et à mesure du temps détourné de son usage initial. Les alentours du bassin de rétention ont en effet subi une urbanisation intensive et mal anticipée, qui a entraîné une surcharge d’eaux usées ainsi que d’autres disfonctionnements et nuisances telles que des inondations régulières, une dégradation du cadre de vie, la constitution de dépotoirs de déchets sauvages, une montée de l’insécurité etc.

Vue du du bassin de rétention d’eau de la commune de Grand Yoff
Inondation saisonnière autour du bassin de rétention d’eau de la commune de Grand Yoff

 

Dans ce cadre, les partie-prenantes du projet veulent proposer, au-delà des réponses techniques sectorielles (raccordement des eaux usées et renforcement de station de pompage, approfondissement du bassin, dispositifs de collecte des déchets, etc), la mise en place d’un bassin de gestion dite « intégrée » des eaux pluviales, c’est-à-dire un bassin offrant d’autres usages que la seule gestion des eaux pluviales. Le projet propose ainsi la mise en place d’activités et d’équipements collectifs submersibles lors des pluies comme des terrains et parcours de sport, du maraîchage urbain, ou encore des jeux pour enfants. Le principe poursuivi par le projet avec la mise en œuvre d’un bassin partagé est d’associer gestion de l’eau et usages urbains dans une stratégie commune avec une démarche de co-construction avec les riveraine∙s et les autorités locales.

 

Schémas d’intention urbaine
Vue en coupe du mail planté côté Est

Ainsi, le projet de réhabilitation du bassin de Grand Yoff constitue une opportunité de reconquête urbaine pour en faire le premier parc urbain inondable intégré, résilient et durable de Dakar. Ce projet, pilote dans son approche technique et institutionnelle, pourrait devenir un modèle à déployer dans toutes communes du Sénégal confrontées à la gestion de bassins dégradés.

En savoir plus sur les activités du Gret au Sénégal

Découvrir la fiche projet