Accueil » Découvrir le Gret » Financement

Financement

Budget

Dans un contexte de crise sanitaire majeure et face à des troubles récurrents et d’ampleur, tout particulièrement au Myanmar, au Sahel et en Haïti, le Gret a maintenu en 2020 un volume d’activité quasi similaire à celui de l’année précédente, témoignant d’une réelle agilité et résilience face à ces événements.

Un excédent brut d’exploitation (EBE) a parallèlement été dégagé sur l’exercice, ce qui traduit la capacité du Gret à couvrir ses coûts de fonctionnement par son activité, y compris dans de telles circonstances. Un certain nombre de projets à risque, ainsi que l’application de sa politique habituelle de provisionnement amènent néanmoins à considérer dans ses comptes une dotation nette en matière de provisions fortement négative, qui dégrade son résultat net d’exploitation mais qui permet d’aborder l’avenir avec prudence. Cela, couplé à un résultat financier négatif sur l’exercice, conduit le Gret à un résultat net final de – 733 000 euros.
Au passif du bilan, ses fonds propres restent toutefois très largement positifs (+ 5,15 millions d’euros). La situation du Gret en matière de trésorerie continue elle de s’améliorer sur cet exercice, passant d’un solde de 15,4 millions d’euros fin 2019 à 18,2 millions d’euros fin 2020.

 

Comme chaque année, les comptes du Gret ont été vérifiés et certifiés par le cabinet de commissaires aux comptes Doucet, Beth & Associés.