Accueil » Événements » Pourquoi le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) est-il aussi peu utilisé en France ?

Pourquoi le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) est-il aussi peu utilisé en France ?

Le 02/07/2020

L’Agenda 2030 pour le développement durable et les Objectifs de développement durable, adoptés en 2015 dans le cadre des Nations unies par tous les pays, constituent un projet politique transformationnel fondé sur l’engagement de faire des choix de développement qui tiennent compte simultanément des différentes dimensions du développement : accès pour tous à la santé et aux services essentiels, protection de l’environnement, réduction des inégalités sociales, etc.
Face à la crise actuelle liée à la pandémie de Covid-19 et à ses impacts, la prise en compte de ces dimensions est primordiale pour que l’Agenda 2030 et ses 17 ODD puissent servir de guide pour la relance et la reconstruction en s’attaquant aux causes structurelles de nos vulnérabilités.

Les exemples de pays où de nombreux acteurs se saisissent de cet agenda pour agir concrètement en faveur du développement durable sont nombreux : Espagne, Colombie, Finlande, Slovénie, Guatemala, Bhoutan, Mexique, Japon, notamment. Mais en France, malgré l’adoption d’une feuille de route ODD en septembre 2019 et la mobilisation d’acteurs d’horizons divers, l’Agenda 2030 peine encore à trouver sa place dans les débats et les initiatives.

Ce webinaire, proposé par l’Iddri, est organisé autour d’élus, membre de la société civile et acteur privé sera l’occasion d’analyser les causes de ce manque de reconnaissance et d’utilisation de l’Agenda 2030 dans les pratiques politiques et entrepreneuriales, et proposera des pistes pour une mise en œuvre (mieux) partagée et (plus) efficace.

Intervenants :
• Najat Vallaud-Belkacem, directrice France de l’ONG ONE
• Jérôme Baloge, maire de Niort (département des Deux-Sèvres)
• Pierre-Alain Raphan, député dans la 10ᵉ circonscription de l’Essonne
• Philippe Zaouati, directeur général de Mirova
Modératrice : Brigitte Béjean, directrice de la communication (Iddri)

Remarques introductives : Damien Barchiche, directeur du programme gouvernance du développement durable (Iddri)

S’inscrire sur Zoom