Accueil » Projets » Améliorer les services publics en associant recherche, action et dialogue politique : projet d’appui à la gouvernance locale en Afrique de l’Ouest
AGORA

Améliorer les services publics en associant recherche, action et dialogue politique : projet d’appui à la gouvernance locale en Afrique de l’Ouest

Date de début Date de fin Budget Financement
10/03/2011 09/03/2014 1829748 € Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Nord : CUF

Partenaire(s) Sud : associations des municipalités du Burkina Faso (AMBF), du Mali (AMM) et du Bénin (ANCB), LC

Projet

Le projet Agora est mis en œuvre par le Gret, Cités Unies France, le Laboratoire Citoyenneté, ainsi que les associations des maires du Burkina Faso, du Bénin et du Mali. Il vise à améliorer les processus de décentralisation et de fournitures de services publics locaux à travers l’articulation d’activités de recherche, d’actions opérationnelles et la formulation de recommandations en matière de politiques publiques.

Dans le cadre de ce projet, le Gret est chargé d’accompagner des initiatives d'amélioration des services publiques dans les communes pilotes, d'appuyer les associations d'élus dans la formulation de recommandations, et de contribuer aux reflexions sur l'articulation entre recherche, action, et plaidoyer.

La production de connaissances fines sur la qualité et la fourniture du service public au niveau local permet d’identifier les problématiques du secteur, d’expliquer les jeux d’acteurs en présence et les facteurs de blocage. Un dispositif de concertation innovant entend insérer les usagers et les acteurs institutionnels concernés par le service aux differents niveaux territoriaux dans un processus de planification sectorielle stratégique. L’objectif visé est la formulation de recommandations et l’amélioration du service au niveau local. Le Gret est chargé d’appuyer ce processus multi-acteurs et de renforcer les capacités des élus locaux et de leur association dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques concertées d’accès au service public.

La première année du programme a essentielement été consacrée à la mise en place du dispositif du projet (recrutement des équipes et mise en place des partenariats) et à la capitalisation des connaissances produites sur les services publics. Une capitalisation des diagnostics de recherche déjà réalisés dans les communes pilotes des trois pays a été produite et mise en débat ainsi qu’une capitalisation des bonnes pratiques de coopération décentralisées et la réalisation d’études sectorielles sur les secteurs prioritaires dans les trois pays. La phase opérationnelle du programme a démarré en septembre 2011 avec le séminaire sous-régional de lancement du programme qui a enclenché la dynamique multi-acteurs et posé les bases méthodologiques de recherche et d’action. Les diagnostics de recherches et les études opérationnelles dans les communes pilotes du programme ont démarrés dans les trois pays.

Retour