Accueil » Projets » Aménagement et Reconstruction de Baillergeau – Areba
Areba

Aménagement et Reconstruction de Baillergeau – Areba

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/07/2011 30/09/2017 5 044 000 € Agence française de développement (AFD), Fondation de France, Union européenne ( UE )

Projet

Démarré en juillet 2011, le projet d’Aménagement et Reconstruction de Baillergeau (Areba) vise à combiner des actions de  reconstruction post – séisme et des actions d’amélioration et d’aménagement dans un quartier précaire à Port -au-Prince appelé Baillergeau. La population de Baillergeau est d’environ 8000 habitants pour une superficie de 20 hectares. Ce quartier précaire ancien situé au cœur de la commune de Port-au-Prince avait été fortement touché par le séisme du 12 Janvier 2010.

Le projet a consisté dans un premier temps en l’accompagnement social de la réalisation d’une étude de Schéma d’Aménagement sous Maîtrise d’Ouvrage publique validée par un Comité de Pilotage institutionnel le 13 mars 2012. Il a ensuite évolué vers la mise en œuvre de ce schéma d’aménagement, tout en favorisant  son appropriation et son respect par les habitants, ainsi que vers la mise en place d’un appui technique et financier pour la reconstruction et le renforcement des maisons affectées par le séisme du 12 janvier 2010.

Le projet poursuit trois grands objectifs qui déterminent la logique globale d’intervention : i) contribuer à l’approbation et au respect du schéma d’aménagement tout en favorisant la cohésion sociale du quartier et le développement économique ; ii) contribuer à l’aménagement et à la reconstruction de Baillergeau, l’aménagement se rapportant aux actions d’amélioration du quartier qui auraient pu être menées indépendamment du séisme, la reconstruction renvoyant aux activités rendues nécessaires par les démolitions engendrées par le séisme ; iii) contribuer au débat et à l’alimentation des politiques publiques en matière d’aménagement et de reconstruction et assurer une bonne gestion du projet.

 Les principaux résultats atteints ou attendus sont :

  • Accompagnement de la dynamique participative dans le cadre de l’élaboration du schéma d’aménagement (2011-2012) ;
  • Information et communication sur le schéma d’aménagement dans le quartier (2012-2014) ;
  • Contribution à la relance économique dans le quartier et à la structuration de la filière bâtiment avec la formation de 150 professionnels et l’amélioration de leurs outils (2012-215) ;
  • Accompagnement de la reconstruction diffuse de l’habitat (2012 -2017) : centre de soutien à la reconstruction (CAR) offrant un soutien financier et technique pour la reconstruction, la consolidation ou la réparation des maisons ;
  • Aménagement des espaces publics piétons de Baillergeau (2014-2017) afin d’améliorer l’accessibilité, la sécurité, la lisibilité et le drainage des corridors et escaliers ;
  • Amélioration de l’accès aux services urbains (2016-2017) : réhabilitation / amélioration du réseau public d’adduction d’eau potable ; renforcement de l’accès à l’assainissement domestique et dans les liens publics ; mise en place d’un service de pré-collecte des déchets ;
  • Aménagement hydraulique et urbain d’une ravine (2016 -2017) : réalisation des travaux d’aménagement sur la base de l’APD validé par le MTPTC et l’UCLBP ;
  • Réalisation d’une opération pilote de relogement (2016-2017) pour une trentaine de familles touchée par les travaux d’aménagement de la ravine, en testant des modes de réalisation reproductibles à grande échelle (2016 – 2017) ;
  • Mobilisation de la communauté et structuration renforcement d’un comité de quartier dans son rôle d’interface entre l’équipe de projet et la communauté (2014-2017) ;
  • Insertion du projet dans son environnement institutionnel, contribution au débat et à l’alimentation des politiques publiques (2011-2017)

Le projet est conduit sous la supervision d’un Comité de Pilotage impliquant les Ministères et entités  compétentes en matière d’aménagement et de reconstruction telles que le Ministère des Travaux publics, Transports et Communications MTPTC, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), le Ministère de la Planification et de la Coopération externe (MPCE), l’ Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP), la Mairie de Port-au-Prince, le Comité interministériel d’Aménagement du Territoire (CIAT). Le Gret intervient en tant qu’opérateur dans le cadre d’un contrat avec l’UCLPB qui assure la maîtrise d’ouvrage du projet.

Retour