Accueil » Projets » Etude diagnostic et amélioration des systèmes de commercialisation d’organisations de producteurs de riz au Sénégal et au Burkina Faso

Etude diagnostic et amélioration des systèmes de commercialisation d’organisations de producteurs de riz au Sénégal et au Burkina Faso

Date de début Date de fin Budget Financement
01/01/2009 31/12/2011 133000 € FAO - Viale delle Terme di Caracalla

Partenaires

Partenaire(s) Sud : Baobab des saveurs (Sénégal), Sicarex (Burkina Faso)

Projet

L’étude s’inscrit dans le cadre du programme « Produits de base » Afrique Caraïbes Pacifique (ACP) de l’Union Européenne (UE) (EC-ACP GCP/INT/045/EC) mis en oeuvre par la FAO. La division agro-industrie AGS a confié au Gret la réalisation d’une étude sur les systèmes de commercialisation actuels de 2 organisations de producteurs (OP) au Sénégal et de 3 OP (union et coopératives) au Burkina Faso afin d’identifier les interventions visant à encourager les organisations à devenir de véritables partenaires commerciaux. Les travaux et activités à mener sont : - Etude des systèmes commerciaux actuels : nature des produits commercialisés, acheteurs, fournisseurs, circuits de commercialisation et rôle de l’OP, coûts de commercialisation, à travers des entretiens avec les différents acteurs - Identification des facteurs critiques de succès à travers l’analyse du marché, des attentes des clients et consommateurs (entretiens, réunion de groupe) - Elaboration d’une stratégie de commercialisation avec chaque OP pour améliorer son système de commercialisation et augmenter le volume et la qualité des produits mis sur le marché.

La FAO a confié au Gret l'appui à la mise en œuvre des recommandations (octobre 2010 – décembre 2011).

Pour le Sénégal, 2 OP ont été accompagnées, Pinord et Corad, pour la définition, la formation et l’application de leur stratégie de commercialisation du riz. Pour le Burkina Faso le projet a appuyé des groupements de producteurs et d'étuveuses de Bama et Mogtedo.

Le projet a servi également de terrain pilote pour l’élaboration de la notion de business models appliqués à l’agriculture familiale et aux organisations professionnelles agricoles qui entre dans le cadre d’une capitalisation FAO.

Retour