Accueil » Projets » Dispositif intégré de gestion des ordures ménagères à Port-au-Prince (Haiti)
Jefakaf

Dispositif intégré de gestion des ordures ménagères à Port-au-Prince (Haiti)

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/03/2012 31/12/2015 685553 € Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Sud : SNELAK

Projet

Travaillant dans la capitale haïtienne depuis 1994 et fort de son expérience dans la création et le renforcement de comités de gestion de l’eau dans les quartiers précaires, le Gret souhaite tester des solutions sur la gestion des déchets ménagers et commerciaux.

Confrontées à des enjeux cruciaux d’assainissement et de gestion des déchets dans les quartiers enclavés de la capitale haïtienne, les populations peinent à s’organiser faute d’équipements et de compétences professionnelles adéquates. Les services publics sectoriels sont eux-aussi confrontés à de multiples blocages, tant au niveau institutionnel, financier, qu’organisationnel. Il importe de faire se rencontrer la logique d’intervention des services publics et celle des organisations de base, opérateurs potentiels, société civile qui composent les populations de ces quartiers précaires.

Ce projet, propose une approche professionnelle de la gestion des déchets, et souhaite articuler les capacités des différents acteurs des quartiers, qu’ils soient communautaires, publics ou privés afin de valider des dispositifs innovants de gestion et de financement du service. Le Gret aura pour partenaire l’organisation de base Snelak de Petit Descayette, et pour associé à la mise en œuvre la direction Qualité de vie de la Mairie de Port-au-Prince.

Le projet JEFAKAF prévoit de tester et valider des dispositifs adaptés et concertés de gestion durable des déchets ménagers et commerciaux dans trois quartiers de Port-au-Prince.

.

Opérationnellement, il s’agira de décliner le projet JEFAKAF en trois objectifs :

  • Promouvoir la concertation entre les acteurs publics, privés, associatifs et communautaires dans la gestion d’un territoire via l’entrée des services de base,
  • Contribuer à l’assainissement de la ville et à la réduction des nuisances sanitaires et environnementales liées à la présence de dépôts sauvages d’ordures ménagères (canalisation de ravines, transformation de dépôts sauvages en aménagements publics, mise en place de la pré-collecte des déchets dans les trois quartiers),
  • Contribuer à la mise en place de la gestion globale de la filière des déchets solides à Port au Prince (outils de gestion et de financement adaptés aux quartiers précaires, diffusion des outils aux acteurs sectoriels)

La démarche repose sur une double approche : une approche intégrée de la filière à travers i) un service de pré-collecte opérationnel et mis en œuvre par des opérateurs locaux dans les trois quartiers, articulé avec le service public ; ii) le renforcement des acteurs publics, communautaires et privés dans leurs fonctions respectives (nettoyage, collecte, traitement, animation, évacuation, contrôle) ; et une approche d’aménagement du territoire urbain à travers l’aménagement des dépôts sauvages transformés en espaces publics et la sensibilisation des populations.

 

Retour