Accueil » Projets » Comprendre les dynamiques foncières rurales pour appuyer les débats de politique publique en Birmanie

Comprendre les dynamiques foncières rurales pour appuyer les débats de politique publique en Birmanie

Capitalisation/Recherche, Etude

Date de début Date de fin Budget Financement
30/05/2013 30/04/2019 980000 € LIFT

Projet

Depuis 2008, le gouvernement Birman a engagé des changements institutionnels importants, notamment en matière de foncier, dans l’optique de créer un cadre favorable au développement économique du pays. Simultanément, les autorités ont mis en place une politique encourageant les investissements privés dans l’agrobusiness. Ces évolutions drainent autant d’opportunités que de menaces pour l’amélioration des conditions de vie des populations vivant en milieu rural.

Malgré l’existence de plusieurs études donnant à voir sur les dynamiques foncières au Myanmar, il y a un vrai besoin de documenter les processus d’insécurisation à l’œuvre : les marchés fonciers, et leurs impacts sur l’accès à la terre, les liens entre les interventions pilotées par l’État et la gestion foncière pratiquée par les autorités locales, les corrélations entre modes d’accès et sécurité alimentaires, etc. sont autant de problématiques à analyser pour mieux comprendre les enjeux et défis de la question foncière contemporaine au Myanmar.

Ce projet d’études financé par le LIFT depuis 2013 et mis en œuvre par le Gret a pour objectif de combler ce manque d’informations et de connaissances sur une question porteuse de nombreux enjeux de développement. Dans un contexte d’ouverture politique, ces études visent à alimenter les débats des acteurs des politiques foncières dans leur diversité (État, acteurs de la société civile, etc.) et de promouvoir la mise en place de nouveaux cadres de référence qui sécurisent l’accès à la terre du plus grand nombre.

Retour