Accueil » Projets » Maîtrise et développement de l’accès à l’eau à Kampot (Cambodge)
MadEau

Maîtrise et développement de l’accès à l’eau à Kampot (Cambodge)

Date de début Date de fin Budget Financement
01/04/2009 18/12/2016 699000 € Agence de l'eau Seine Normandie, Aquassistance, SEDIF, Ville de Paris

Partenaires

Partenaire(s) Nord : Aquassistance

Projet

Jadis premier port du pays, l’agglomération de Kampot au sud du Cambodge dispose d’un patrimoine historique et touristique préservé, mais reste à vocation agraire et marchande. Les activités économiques restent centrées sur la riziculture, le commerce de détail, et se tournent peu à peu vers les activités touristiques. Il s’agit d’une population essentiellement pauvre (60% des personnes peuvent être classées comme étant « pauvres » ou « très pauvres »).

La structure chargée de la distribution d’eau potable dans l’agglomération de Kampot est une régie publique – la KWS. Le ministère du Développement rural encadre l’assainissement dans les communes rurales. Le ministère de Transports et des Travaux publics supervise le transport des boues de vidange et le ministère de l’Environnement est responsable du traitement des effluents.

La régie d’eau dessert 57,7 % de la population dans la zone concernée par le projet alors que les opérateurs privés informels revendant l’eau de la régie desservent 23,8 % de la population. Le reste s’approvisionne auprès de petits réseaux gravitaires indépendants, de revendeurs par bidon ou s’alimentent auprès de mares, de puits, ou de la rivière.

Le projet vise à soutenir les services d’eau et d’assainissement de Kampot, ville d’environ 40 000 habitants du sud-ouest du Cambodge.

Suite à la réalisation d’un inventaire patrimonial de la Régie des Eaux (KWS ou Kampot Water Supply), des tronçons défectueux du réseau ont été remplacés. Le fonctionnement hydraulique a été modélisé et les outils de gestion commerciale et comptable optimisés. Le renouvellement de conduites dans des zones gérées par un opérateur privé a permis d’établir un cadre contractuel qui semblait adapté mais qui n’a pas résisté aux campagnes électorales de 2013 – ce réseau a été repris par la KWS.

Un projet de densification du réseau dans un quartier de la rive droite du fleuve Teuk Chou a été validé avec la régie, ce projet a été mené à bien. La station de traitement de la régie des eaux a été instrumentée et le suivi des mesures devrait permettre d’optimiser son fonctionnement. Finalement un mécanisme de subventionnement de l’accès au réseau par les ménages pauvres a été mis en place.

Le volet assainissement a démarré avec la formation d’un entrepreneur à la fabrication et la vente de toilettes. Un mécanisme de subvention visant les ménages pauvres est en cours de test.

Le vidangeur de l’agglomération a été équipé pour améliorer ses conditions de travail. Un site de dépotage pour les boues de vidange a été identifié, le foncier obtenu. L’avant-projet détaillé de la réalisation est en cours de rédaction.

Actualités du projet:

Retour