Accueil » Projets » Mise en place de services de base en eau potable et assainissement dans la zone d’aménagement concertée de Martissant, Port-au-Prince,Haiti
Projet Martissant

Mise en place de services de base en eau potable et assainissement dans la zone d’aménagement concertée de Martissant, Port-au-Prince,Haiti

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/09/2008 31/12/2013 1600000 € Agence française de développement (AFD), Comité Français de Solidarité Internationale ( CFSI ), Union européenne ( UE )

Partenaires

Partenaire(s) Sud : CAMEP (Centrale Autonome Métropolitaine Eau Potable), Direction nationale de l'eau et de l'assainissement (Dinepa), FOKAL

Projet

Les autorités haïtiennes et un consortium d’ONG ont initié un programme de revitalisation urbaine du quartier très défavorisé de Martissant en 2008. Le Gret pilote la composante eau et assainissement dans ses aspects technique, social et institutionnel. En 2011, la première phase de travaux concernant l’amélioration des infrastructures d’eau et d’assainissement (canalisation de la ravine et réhabilitation de la source Leclerc) s’est terminée et des aménagements urbains, l’amélioration des voies d’accès au quartier et la construction de petits équipements en eau ont été réalisés. Le Gret a négocié avec les habitants pour ajuster le programme de travaux aux attentes, appuyer la création d’un comité d’appui aux travaux qui assurait l’interface entre la supervision, les entreprises et les habitants. Il a contribué à faire émerger des leaders susceptibles de porter une vision de l’amélioration du quartier (cycle de formations diplômantes sur le développement social et local auprès d’un groupe de 50 volontaires qui s’est constitué en organisation de base – le Groupe de recherches et d’action pour le développement social (Grads/48)).

Deux ans après l’achèvement des travaux et leur inauguration au cœur du quartier qui a réuni l’ensemble des acteurs impliqués dans le projet, les habitants se sont appropriés les aménagements communautaires et semblent en tirer une certaine fierté. Le travail de renforcement de la société civile s'est terminé dans le cadre du projet avec des ateliers de travail thématiques sur le patrimoine et le développement local, en vue d’une transmission plus opérationnelle de connaissances. Une enquête sociale a été menée par le bureau d'études Spora fin 2013 et une capitalisation du projet est en cours.

Retour