Accueil » Projets » Promotion de l’agriculture paysanne en Afrique du Sud, Province du Limpopo

Promotion de l’agriculture paysanne en Afrique du Sud, Province du Limpopo

Date de début Date de fin Budget Financement
01/01/2005 31/12/2008 1168760 € Apport Local, CDCF, IFAD, MAE (MAIONG), ROPARWA

Partenaires

Partenaire(s) Nord : Association des Peuples de Montagnes du Monde

Partenaire(s) Sud : Centre de Renforcement des Communautés Rurales de l’Université du Limpopo (Afrique du Sud), Département Provincial d’Agriculture, Pelum (ong régionale), Prolinnova South Africa

Projet

Le projet a visé à renforcer la petite agriculture noire dans la Province du Limpopo, en appuyant le Centre de Renforcement des Communautés Rurales de l’Université du Limpopo dans son rôle de promotion technique et organisationnelle des petits producteurs de la Province. L’appui s’est fait à plusieurs niveaux : - au plan des systèmes de production (périmètres irrigués, systèmes de culture en pluvial, systèmes d’élevage) ; au plan de la structuration de groupes de base (association d’usagers de l’eau, coopérative de producteurs, groupes de bénéficiaires de la réforme agraire) ; au plan enfin de la mise en réseau des groupes paysans locaux aux niveaux de la province, du pays et de la région. Le projet s’est articulé avec l’émergence, actuellement en cours, d’une plate forme régionale de petits paysans d’Afrique australe et orientale (ESAFF). Le projet a contribué à une meilleure prise en compte des intérêts des petits producteurs dans la stratégie nationale de développement agricole (réforme agraire, politique de l’eau, commerce international des produits agricoles) et au renforcement du dialogue entre les pouvoirs publics et les organisations de petits paysans. Résultat de l’action : Au titre des résultats attendus, on citera : 1) Des techniques validées pour l’intensification et la diversification des systèmes de cultures en zone irriguée : Des techniques agroécologiques validées et adaptées à la zone sèche ; Le développement de l’élevage de chèvres laitières en parallèle au développement des cultures fourragères en zone irriguée. 2) L’émergence d’une association d’irrigants, d’une coopérative de producteurs de semences de maïs, d’un centre local d’agrotourisme, d’un groupement de base pour l’exploitation des terres communales et d’un groupement de base pour l’exploitation des terres redistribuées au titre de la réforme agraire. 3) La constitution d’une plate forme provinciale de petits paysans et la mise en réseau de cette plate forme avec des organisations paysannes nationales et régionales. 4) La production par le centre de renforcement des communautés rurales (CRCE = Centre for Rural Communities Empowerment) de documents de vulgarisation (vidéos, posters, etc..), la mise en place d’un site web et l’organisation de séminaires régionaux sur la petite agriculture. Pour chaque famille de résultats attendus, les activités du projet consisteront à appuyer le CRCE dans la mise en œuvre d’actions de recherche développement, d’ingénierie sociale, de formation, d’information et de communication.
Retour