Accueil » Projets » Sécurité Alimentaire et Prévention des Conflits face aux Changements Climatiques dans 6 bassins versants du Gorgol et du Guidimakha (SAP3C)
SAP3C1

Sécurité Alimentaire et Prévention des Conflits face aux Changements Climatiques dans 6 bassins versants du Gorgol et du Guidimakha (SAP3C)

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/06/2018 30/06/2021 1 000 000 € AFD

Partenaires

Partenaire(s) Nord : GRDR

Partenaire(s) Sud : Tenmiya

Projet

Financé par l’Agence Française pour le Développement, le projet SAP3C est porté par un consortium d‘ONG mené par le GRDR Migration-Citoyenneté-Développement (ONG de droit Français), Tenmiya (ONG de droit mauritanien) et le GRET. Il vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables, à la restauration de l’environnement, à la réduction des risques de conflits fonciers et au renforcement de la cohésion sociale dans six bassins versants dans les wilayas du Gorgol (Djoke, Rindiaw, Bowel, Dimechgua, Moustaghbel 1) et du Guidimakha (Diaguily).

Le GRET a trois missions principales : i) apporter une aide pour l’identification participative des enjeux de gestion autour des ressources naturelles ; ii) accompagner la réalisation des cadres de concertation pour la gestion des ressources naturelles et prévenir les risques de conflits ; iii) appuyer la réalisation et la gestion d’aménagements agricoles.

Via une démarche intégrative des populations et des ressources, les équipes du Gret procèdent à un diagnostic des différents modes de gestion des ressources naturelles (GRN) et du foncier sur les terroirs d’intervention du projet. Cette analyse permet de caractériser les rapports entre productions agro-pastorales, les différents usagers et usages des ressources naturelles, les modalités de gouvernance foncière et enfin les conflits existants ou potentiels entre les différents acteurs concernés. Elle est la base d’intervention des activités d’ingénierie sociale reposant sur la négociation d’ententes foncières pour l’exploitation de terres aménagées et la mise en place de comités de gestion des ouvrages.

La réalisation, la capitalisation et enfin le partage d’outils méthodologiques participatifs – démarche HIMO, montage de micro-projet, animation d’entente foncière, diagnostic et évaluation socio-foncière, etc. – entre les partenaires (ONG membres du consortium, autorités politiques et techniques déconcentrées) et les collectivités concernées par le projet SAP3C font l’objet d’une attention particulière pour l’atteinte des objectifs fixés. Cette démarche vise à contribuer à faciliter les actions entreprises dans le cadre du deuxième volet du SAP3C (démarrage en février 2021).

Retour