Accueil » Publications » Agriculture : pour une régulation du commerce mondial, mettre le développement au coeur des négociations de l’Accord sur l’Agriculture à l’OMC. Recommandations des ONG françaises de solidarité internationale à l’occasion de la 6e Conférence ministérielle de l’OMC, Hong Kong, Chine, 13-18 décembre 2005

Agriculture : pour une régulation du commerce mondial, mettre le développement au coeur des négociations de l’Accord sur l’Agriculture à l’OMC. Recommandations des ONG françaises de solidarité internationale à l’occasion de la 6e Conférence ministérielle de l’OMC, Hong Kong, Chine, 13-18 décembre 2005


« Le commerce international n’est (.) pas la réponse aux besoins prioritaires du monde rural thaïlandais, mais il semble que ce soit la seule préoccupation des politiques mises en ouvre ». Ce témoignage d’un leader paysan thaïlandais reflète le désarroi exprimé par de nombreuses organisations partenaires des membres de Coordination SUD travaillant dans les zones rurales. Il remet en cause le bien fondé du postulat qui oriente les négociations commerciales en cours : pour vaincre la pauvreté et assurer le développement des pays pauvres, il suffirait de faciliter les échanges internationaux. Dans ce rapport, la Commission Agriculture et Alimentation de Coordination SUD a cherché à mieux expliciter dans quelle mesure les politiques commerciales menées depuis deux décennies ont permis d’atteindre ou non les objectifs affichés de lutte contre la faim et la pauvreté. Ce travail a été mené en lien avec des organisations du Sud, au travers d’études de cas sur six produits agricoles particulièrement sen-sibles : le riz, le sucre, la banane, la viande de poulet, le lait et le coton : chacun de ces produit illustre des facettes différentes des enjeux liés à la libéralisation des échanges commerciaux au niveau multilatéral. Fort du constat que les politiques commerciales telles qu’elles sont actuellement conçues n’ont pas bénéficié aux plus pauvres, le rapport expose un certain nombre de proposi-tions visant à remettre le développement au centre des négociations commercia-les, en particulier celles qui vont se dérouler lors de la VIème Conférence Mi-nistérielle de l’OMC, du 13 au 18 décembre 2005 à Hong-Kong.


Retour