Accueil » Publications » De l’action technique au construit social

De l’action technique au construit social

Les groupements paysans initiés par le Programme fleuve Rouge (Nord-Viêt-nam)


La réalité sociale des organisations paysannes ne coïncide que rarement avec ce que le projet de développement qui les a suscitées a imaginé. Au-delà de leurs strictes fonctions techniques et économiques, les priorités et les aspirations des membres qui les composent, les enjeux d’action collective qu’elles cristallisent, la nature de leur insertion dans les réseaux sociaux préexistants et les modalités de leur articulation avec les pouvoirs locaux en font des réalités originales et complexes, qu’il est important d’appréhender pour questionner certains présupposés de l’intervention.


Retour