Accueil » Publications » Des services d’eau potable performants : l’exemple de Dieuk, Breun et Tekeshe : enseignements du projet d’Appui aux Initiatives des Communes en Hydraulique et Assainissement (Aicha), Mauritanie

Des services d’eau potable performants : l’exemple de Dieuk, Breun et Tekeshe : enseignements du projet d’Appui aux Initiatives des Communes en Hydraulique et Assainissement (Aicha), Mauritanie

  • Laetitia Loseille, Frédéric Naulet, Thomas Le Jeune, Frédéric David (rédaction)
  • Document technique
  • Éditeur : GRET
  • Année : 2016/04
  • 32 p.
  • Langue(s) : Français
  • Cahier de capitalisation n°4
  • Zone géographique :
  • Domaine(s) :
  • Lire en ligne

Le projet d’Appui aux Initiatives des Communes pour l’Hydraulique et l’Assainissement (projet Aicha) avait pour objectif d’améliorer le bien-être et la santé des habitants de cinq communes du Sud de la Mauritanie, par la mise en place de services d’eau potable et d’assainissement durables. Il entendait contribuer au renforcement des politiques nationales d’eau potable et d’assainissement en mettant à disposition des institutions sectorielles des références techniques, économiques et organisationnelles, ainsi que des méthodes éprouvées pour planifier, mettre en gestion et suivre les services d’eau et d’assainissement.

Grâce au projet Aicha, plus de 25000 habitants disposent, en 2015, d’un accès durable à l’eau potable. Des latrines scolaires ont été réalisées dans 30 écoles et des blocs sanitaires ont été installés dans plusieurs lieux (marché, gare routière…) de la commune de Rosso. Enfin, des campagnes intensives de promotion de l’assainissement domestique (assainissement total piloté par la communauté) et de diffusion d’équipements sanitaires hygiéniques par l’approche du « marketing de l’assainissement » ont été menées auprès de 20 000 habitants dans la zone d’intervention.

Le projet a démarré en 2009 dans deux premières communes avec le soutien financier du Syndicat des Eaux d’Ile de France et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie. Il a été étendu à trois autres communes à partir de 2011, suite à l’obtention de financements additionnels via la Facilité Eau de l’Union Européenne et l’Agence de Promotion de L’accès Universel aux Services. Les communes partenaires ont également participé financièrement aux investissements. Il était mis en œuvre par le groupement Gret – Tenmiya sous le pilotage du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement.


Retour