Accueil » Publications » Développement des compétences des acteurs de l’économie informelle en Afrique du Sud

Développement des compétences des acteurs de l’économie informelle en Afrique du Sud


Face à un taux de chômage élevé et pratiquement constant, le gouvernement sud-africain a identifié les petites entreprises comme des véhicules pour la création d’emplois et la croissance économique et reconnaît que le développement des compétences est un instrument important pour promouvoir l’emploi dans l’économie informelle. Pourtant, les programmes de formation se sont révélés inadaptés pour répondre aux besoins des petits entrepreneurs, car orientés, pour l’essentiel, vers les petites entreprises modernes (jusqu’à 50 salariés) et les chômeurs cherchant un emploi dans l’économie formelle. Or les micro-entreprises comptent entre un et dix salariés, et leurs besoins en matière de formation diffèrent fondamentalement de ceux qui participent à l’économie formelle. Depuis une dizaine d’années, avec l’aide de la coopération allemande, le gouvernement pose les bases d’un nouveau système de développement des compétences innovant, répondant aux besoins de l’économie informelle.


Retour