Accueil » Publications » La microfinance a-t-elle encore sa place lorsque l’offre publique de crédit s’étend ? L’expérience des caisses autogérées par l’association des femmes au Nord Vietnam

La microfinance a-t-elle encore sa place lorsque l’offre publique de crédit s’étend ? L’expérience des caisses autogérées par l’association des femmes au Nord Vietnam


Dans les campagnes du Nord Vietnam, l'offre bancaire s'est spectaculairement étendue dans le milieu des années 90. Mais la politique de taux bas imposée par l'État pousse les banques à cibler progressivement les segments moyens et hauts de la clientèle et rend difficile la création d'institutions équilibrées de microfinance. Une expérience de caisses autonomes de crédit, financées sur prêt de la Banque des Pauvres et gérées par l'Association des femmes montre pourtant une certaine réussite, et cette banque souhaite développer l'expérience. Il existe ainsi une possible complémentarité fonctionnelle durable entre système bancaire et microfinance.

Retour