Accueil » Publications » La réforme foncière au Sénégal : bilan d’étape et défis

La réforme foncière au Sénégal : bilan d’étape et défis

  • Rédaction par Sandrine Vaumourin et Amel Benkahla du secrétariat scientifique du Comité technique « Foncier & développement »
  • Note de synthèse
  • Éditeur : AFD, MAEDI
  • Année : 07/2015
  • 9 p.
  • Langue(s) : Français
  • Note de Synthèse n°18
  • Zone géographique :
  • Domaine(s) :
  • Lire en ligne

Cette journée consacrée au Sénégal a été motivée par l’agenda politique national : engagé depuis les années1990 dans un processus de réforme foncière, le Sénégal a vu s’achever, en juin dernier, les ateliers décentralisés aux niveaux communal et départemental de concertation autour du projet de réforme. La fin de ces discussions marque une étape importante pour la Commission nationale de la Réforme foncière (CNRF), en charge de faire aboutir le processus.  

Cette réunion a vu la participation d’une importante délégation sénégalaise composée de représentants de la CNRF (El Hadj Faye, Abdoulaye Dieye, Allé Siné et Sidy Mohamed Seck), ainsi que de représentants de la société civile membres du Cadre de concertation et d’action sur le foncier au Sénégal (CRAFS) : Nadjirou Sall et Thierno Cissé (CNCR), Mariam Sow (Enda Pronat) et Alpha Ba (UGB).

La discussion s’est engagée sur la base de deux présentations. Tout d’abord, Sidy Mohamed Seck, a retracé les grandes étapes du processus, depuis la loi sur le domaine national de 1964, et présenté l’état actuel des débats. Ensuite, Thierno Cissé est revenu sur l’implication de la société civile dans le processus de réforme, et a présenté les positions qu’elle porte sur le sujet.

 


Retour