Accueil » Publications » Le capitalisme philanthropique : un certain renouveau de la solidarité internationale

Le capitalisme philanthropique : un certain renouveau de la solidarité internationale

  • Marc Lévy (Gret)
  • Article de périodique
  • Année : 2017
  • p. 78-81
  • Langue(s) : Français
  • Annales des Mines - Responsabilité et environnement n°88
  • Zone géographique :
  • Domaine(s) :
  • Lire en ligne

Stimulé par ce qui s’apparente à un oxymore, il m’a semblé pertinent d’engager une réflexion sur ce qu’est le « capitalisme philanthropique ». Pour commencer, il faut dresser une brève histoire de la philanthropie pour mettre en évidence un certain renouveau, perceptible depuis la fin des années 1970. Ce renouveau est en particulier lié à la montée en puissance d’acteurs de la mondialisation financière devenus philanthropes. C’est à partir de ce moment qu’il faut engager les premières réflexions sur cette expression de « capitalisme philanthropique » apparue en 2006 dans un article du journal «The Economist »consacré à Bill Gates. Puis, en nous demandant quel lien peut être fait entre la nouvelle géopolitique mondiale et le capitalisme philanthropique, nous montrerons que c’est en relevant le défi (minoré par la communauté internationale) du lien social et de la solidarité, que cette philanthropie est plus le symptôme de l’état préoccupant du monde qu’elle n’en est le remède. Il sera alors temps pour nous de tirer quelques conclusions sur l’évolution de la solidarité internationale à laquelle le « capitalisme philanthropique » peut certainement contribuer, mais à certaines conditions.

 


Retour