Accueil » Publications » Intégrer la pérennisation d’une structure dès le lancement d’un projet : le cas de la pépinière d’entreprises de Tenkodogo

Intégrer la pérennisation d’une structure dès le lancement d’un projet : le cas de la pépinière d’entreprises de Tenkodogo


Le Burkina Faso, bien que parmi les pays les plus pauvres du monde, fait preuve de stabilité politique et a des potentialités certaines en termes de développement économique (infrastructures satisfaisantes, politique économique favorable aux échanges, position centrale dans la sous-région). Son PIB est en croissance continue depuis 2006, mais son économie reste principalement subordonnée à des ressources d’exportation liées à des marchés fluctuants (coton, karité). Ce développement économique se concentre principalement sur la capitale, et a du mal à pénétrer les autres villes du Burkina Faso. Dans un pays où 84 % de la population est rurale, il apparaissait nécessaire pour l’association Ethnik d’intervenir en appui aux activités économiques des villes secondaires, afin de permettre aux populations excentrées d’accompagner le développement économique du pays. L’association a mis en place un projet de pépinière d’entreprises dans la ville de Tenkodogo, en réfléchissant parallèlement aux moyens de sa pérennisation.


Retour