Accueil » Publications » Le droit est-il utile au développement ?

Le droit est-il utile au développement ?


L’approche du développement fondée sur les droits de l’Homme met l’accent non plus sur les besoins des personnes, mais sur la reconnaissance des droits de toutes les personnes à un accès équitable aux ressources nécessaires pour leur épanouissement et leur intégration à la société. Elle incite à penser autrement les opérations de développement et les stratégies d’aide. Elle engage la responsabilité des États ainsi que celle des agences de coopération au développement, des organisations internationales, des ONG et des citoyens.Née à l’initiative des Nations unies dans les années 1990 et portée par nombre d’ONG de développement, cette approche semble encore aujourd’hui peu ou mal comprise parmi les professionnels du développement, et ce faisant, peut être source d’ambiguïté et d’instrumentalisation dans les stratégies, les programmes et les actions qui s’en inspirent. Avec une relative distance critique, cette étude analyse cette approche en la resituant dans une perspective historique et en présentant ses principales caractéristiques, son potentiel et ses limites. Elle en présente les différentes modalités d’interprétations possibles et d’intégration dans les interventions de développement, à partir des pratiques des ONG de développement et de certaines agences de coopération au développement.


Retour