Accueil » Publications » Le projet Rhyviere I à Madagascar

Le projet Rhyviere I à Madagascar

Retour d'expérience sur un projet d'hydroélectricité en milieu rural


À Madagascar, seulement 15 % des habitants sont raccordés à un réseau électrique. Si 58 % de la population urbaine a accès à l’électricité, ce chiffre chute à moins de 5 % en milieu rural, qui concentre pourtant 70 % de la population du pays. Aujourd’hui, ce sont près de 14 millions de ruraux qui vivent sans accès à l’électricité, ce qui constitue un frein majeur à l’amélioration de leur qualité de vie. La plupart des réseaux électriques sont de plus alimentés par des groupes thermiques, alors que le pays dispose d’un potentiel hydroélectrique considérable, largement sous-exploité.

Lancé en 2008, le projet Rhyviere I (Réseau hydroélectrique villageois et protection de l’environnement), financé par l’Agence de développement de l’électrification rurale (Ader) et l’Union européenne dans le cadre de la Facilité Énergie, et mené par le Gret en partenariat avec Energy Assistance, cherchait à répondre aux enjeux du développement de la micro-hydroélectricité pour l’électrification rurale malgache.

Ce document se présente comme une synthèse de la méthodologie utilisée et des résultats obtenus par ce programme. Il poursuit notamment l’objectif de mieux cerner les enjeux liés au développement de ce type de projet, ses limites, et contribuer ainsi à la poursuite de l’accompagnement du secteur de l’électrification à Madagascar.

 


Back