Accueil » Publications » Le quotidien alimentaire du jeune enfant burkinabè dans le Mouhoun et le Nayala

Le quotidien alimentaire du jeune enfant burkinabè dans le Mouhoun et le Nayala

  • Cette étude a été réalisée par Lucile Joan (Gret), Tahirou Traoré (Gret, Burkina Faso), Charlotte Konkobo-Yaméogo (l’IRSAT/DTA, Burkina Faso), et Emmanuelle Cheyns (Cirad)
  • , Comité de relecture et de validation : Mirrdyn Denizeau (Gret), Claire Kabore, (Gret, Burkina Faso)
  • Note de synthèse
  • Éditeur : Gret-Nutridev
  • Année : 2018/04
  • 6 p.
  • Langue(s) : Français
  • Zone géographique :
  • Lire en ligne

Cet article restitue les résultats d’une enquête socio-anthropologique conduite dans le cadre du projet Repam, Résilience des populations pauvres et très pauvres du Mouhoun, financé par l’Union européenne, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et l’Agence française de développement (AFD) à travers l’Agence régionale pour l’Agriculture et l’alimentation (ARAA). Ce projet cherche à améliorer les pratiques d’alimentation infantiles de familles en situation de grande précarité dans la boucle de Mouhoun, au Burkina Faso. L’étude se focalise sur les processus d’apprentissage alimentaire du jeune enfant, de façon à identifier les facteurs déclencheurs de la transition entre les phases d’alimentation par allaitement, par apports de compléments et par les plats familiaux. Il propose une série de recommandations opérationnelles de façon à mieux influencer les habitudes alimentaires à la lumière des sciences humaines.


Retour