Accueil » Publications » Les Guinéens préfèrent leur huile de palme

Les Guinéens préfèrent leur huile de palme


Les consommateurs plébiscitent la production artisanale mais les autorités ont décidé de développer une filière industrielle. Qui pourrait demain subir la rude concurrence asiatique.

Triste réputation qu’a l’huile de palme. Pour le consommateur occidental, elle est synonyme de danger pour sa santé et de dégradation de l’environnement. Parce qu’elle est peu coûteuse, elle est devenue un ingrédient de base de l’industrie agroalimentaire et représente le tiers de la consommation mondiale d’huiles végétales. On la retrouve dans pratiquement tous les produits : chips, biscuits, plats préparés, chocolat, sans oublier le Nutella. Et aussi dans les cosmétiques et les agrocarburants. Cette demande industrielle massive a de lourds effets environnementaux, en particulier sur les forêts du Sud-Est asiatique.


Retour