Accueil » Publications » Les Yilemd-raaga, des sanimarchés au Burkina Faso

Les Yilemd-raaga, des sanimarchés au Burkina Faso

Retours d'expérience du projet Sanya Kagni, 2014-2017


Au Burkina Faso, la question de l’approvisionnement en eau potable et de l’accès à l’assainissement se pose au quotidien, en milieu rural comme urbain. Alors que près de 80 % de la population vit en milieu rural, le taux d’accès à l’assainissement était en 2010 encore faible : 8 ménages sur 10 pratiquaient la défécation à l’air libre, et les latrines étaient en grande majorité non hygiéniques. Dans le cadre de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), le pays devait atteindre en 2015 un accès à l’assainissement amélioré en milieu rural de 54 %. En 2016, ce taux ne s’élevait qu’à 13 %.

Le projet Sanya Kagni, mis en œuvre au Burkina Faso par trois ONG (Gret, Eau Vive et iDE) d’avril 2014 à décembre 2017, avait pour objectif l’atteinte des OMD en assainissement familial dans dix communes de la région des Hauts-Bassins et de la boucle du Mouhoun. L’innovation du projet Sanya Kagni réside dans l’introduction de la méthode de marketing social à un programme d’assainissement en milieu rural au Burkina Faso. Cette publication détaille la méthodologie originale utilisée par le projet dans les deux communes de Poura et Fara.

 

 

 


Retour