Accueil » Publications » Logiques paysannes d’exploitation des bas-fonds en Afrique soudano-sahélienne : quelques repères pour l’intervention

Logiques paysannes d’exploitation des bas-fonds en Afrique soudano-sahélienne : quelques repères pour l’intervention


Les bas fonds sont souvent perçus comme des zones où une riziculture intensive, sécurisée par des aménagements de surface, est possible. Même si la demande paysanne pour des aménagements de surface est réelle, cette vision ne correspond que partiellement à celle des ruraux, hommes et femmes, pour qui la riziculture est souvent secondaire et le bas fonds d’abord un lieu de culture de rente. Les bas fonds sont des espaces multi-usages où les paysans pratiquent des systèmes de culture diversifiés. Bien que les connaissances sur l’histoire et les dynamiques des modes paysans d’exploitation des bas fonds soient encore largement fragmentaires, quelques repères émergent qui montrent que les logiques d’exploitation sont très diversifiées, en fonction des acteurs concernés, de la place des bas fonds dans les systèmes de production, de l’environnement économique. L’intérêt pour une intervention en bas fonds et le contenu de la demande sont donc liés à des contextes spécifiques. Cela exige des intervenants une capacité à identifier les logiques des différents acteurs concernés et à dialoguer avec eux.


Retour