Accueil » Publications » Manuel d’élaboration des politiques agricoles. Construction d’argumentaires pour l’intervention publique en Afrique de l’Ouest et du Centre

Manuel d’élaboration des politiques agricoles. Construction d’argumentaires pour l’intervention publique en Afrique de l’Ouest et du Centre


La place de l’intervention publique dans le secteur agricole des pays en développement a été largement reconsidérée au cours des deux dernières décennies. Malgré un bilan très mitigé des expériences de libéralisation des marchés et de désengagement d’États autrefois omniprésents dans les actions de développement rural, l’évolution des esprits a été telle que l’intervention publique, hier encore légitime, doit aujourd’hui être justifiée sur la base d’arguments économiques précis. Le présent manuel propose une démarche originale d’élaboration des politiques agricoles, fondée sur la construction d’argumentaires légitimant l’intervention publique. Cette construction présente la double caractéristique de mobiliser le langage de l’économie, aujourd’hui dominant, et de reposer sur une dynamique de concertation entre acteurs publics et privés du secteur. L’argumentaire sera en effet d’autant plus solide et convaincant qu’il aura été élaboré conjointement par les différentes parties prenantes du développement rural. Ce travail est le résultat d’une réflexion impulsée par le ministère français des Affaires étrangères et menée par le groupe Pôle de formateurs africains en politique agricole. Il se compose de trois parties : une partie méthodologique décrit en détail la démarche en huit étapes, présentant pour chacune son objectif, son contenu, sa mise en oeuvre, les concepts et outils qu’elle mobilise. Trois études de cas illustrent l’application de la démarche à une situation concrète. Enfin, des fiches expliquent les différents concepts utilisés et éclairent le lecteur sur certains points de méthode. Ce manuel constitue à la fois un support pédagogique, un guide pour les formateurs en politiques agricoles et un manuel de référence. Il exige une compréhension de base de l’économie mais ne fait appel à aucune connaissance approfondie de formalisation.


Retour