Accueil » Publications » Marketing de l’assainissement : le « social business » au plus près des besoins locaux – Retours d’expériences de terrain du Gret à Madagascar, au Burkina Faso, en Mauritanie et au Cambodge
Document technique

Marketing de l’assainissement : le « social business » au plus près des besoins locaux – Retours d’expériences de terrain du Gret à Madagascar, au Burkina Faso, en Mauritanie et au Cambodge

Auteur(s) : Julien Gabert (coordination et rédaction)
Lieu d'édition Editeur Date d'édition
Nogent-sur-Marne Gret 2016
électronique - 23 p.
Langu(e)s : Français
Note : Cahier de capitalisation
Télécharger la publication :
Résumé
Le Gret développe des approches mêlant marketing social et « social business » dans divers domaines (nutrition, microfinance, micro-assurance santé, etc.). Depuis 2010, le Gret travaille sur le marketing de l’assainissement en appuyant la mise en place de magasins de toilettes (aussi appelés « sanimarchés ») au Cambodge, à Madagascar, en Mauritanie, au Burkina Faso et très prochainement au Sénégal et au Laos. A ce jour, plus de 50 sanimarchés ont permis à environ 100.000 personnes d’avoir accès à une toilette hygiénique. Ces expériences de terrain dans des contextes variés font émerger un certain nombre d’apprentissages. Tout d’abord, elles démontrent que les démarches de sensibilisation à l’hygiène et de marketing de l’assainissement sont complémentaires pour amener les ménages à s’équiper en toilettes hygiéniques. En particulier, le marketing apparaît particulièrement pertinent dans la continuité des campagnes ATPC mises en oeuvre dans de nombreux pays, car il place le ménage en situation d’acteur de son propre équipement en assainissement adéquat. Le marketing permet de plus aux ménages de passer d’un assainissement non-hygiénique à un assainissement hygiénique, gage d’une meilleure durabilité des infrastructures, en plus des impacts sanitaires et environnementaux. Si la démarche de marketing est un facteur d’augmentation des taux d’équipement des ménages en toilettes, c’est aussi une garantie de l’utilisation et de l’entretien adéquats de ces toilettes, car elle permet une bonne appropriation des ouvrages par les ménages qui ont investi dans leur assainissement. Du point de vue financier, la mise en place d’une approche marketing ne signifie pas que les ménages peuvent tous acheter une toilette avec leurs seules ressources propres. Dans de nombreux contextes difficiles, des subventions partielles restent un outil efficace et souvent nécessaire pour réduire le prix payé par un ménage pour l’installation d’une toilette. Dans ce cas, la démarche de marketing de l’assainissement permet de rendre la subvention apportée par un projet jusqu’à quatre fois plus efficace selon les retours d’expérience du terrain. Enfin, l’approche marketing permet de renforcer (plutôt que détruire) l’offre marchande existant localement et ainsi de proposer sur le long terme des toilettes à la vente.

Retour