Accueil » Publications » Méfiance, rivalités et enjeux de pouvoir autour d’un projet de développement

Méfiance, rivalités et enjeux de pouvoir autour d’un projet de développement

Le cas du projet « Objectif Sud » en pays tandroy (Madagascar)


Quatre récits permettent de présenter diverses situations où une équipe technique d’un projet de développement en pays tandroy se trouve confrontée aux logiques des acteurs locaux. Ces derniers ne perçoivent pas la présence d’étrangers sur leur territoire comme innocente et l’observent avec méfiance. L’activité du projet interfère dans le jeu des rivalités locales et les techniciens font face à des conflits, des désaccords qui peuvent remettre en cause le résultat des interventions. Pour se doter d’une capacité de compréhension et de réaction face à ce type de problèmes, le projet Objectif Sud a eu recours à une équipe socio-anthropologique. Des exemples concrets permettent de comprendre le type de connaissance produite par cette équipe, son rôle et les conditions de son insertion dans un projet technique. Cette expérience pose la question fondamentale du mode d’insertion d’un projet de développement dans une société qui ne partage pas les mêmes représentations et valeurs, et de la manière dont il peut gérer au mieux les contradictions, voire les conflits qui ne manquent pas d’apparaître entre logique «*» et logiques «*».


Retour