Accueil » Publications » Plaidons pour l’agroécologie !

Plaidons pour l’agroécologie !


Dans nombre de régions du monde, l’agriculture fait face à une crise écologique plus ou moins marquée. Les rendements agricoles stagnent ou diminuent. D’anciens systèmes de gestion de la fertilité (agriculture forestière, etc.) ont fréquemment disparu du fait de la pression démographique, sans être remplacés par de nouveaux systèmes. Souvent les réponses de la révolution vertes apparaissent risquées et inadaptées à la situation des paysans, notamment quand le milieu est fragile et instable, ce qui est de plus en plus le cas avec le changement climatique. Les paysans rechignent le plus souvent à s’y engager. Par ailleurs, les impacts négatifs et les limites des solutions de la révolution verte sont multiples : dégradation de la fertilité, érosion et aridification des sols, diminution de la biodiversité, épuisement des ressources non renouvelables, contribution au changement climatique. Là où la révolution verte a été mise en œuvre, les rendements, après une période d’accroissement, tendent souvent à stagner, voire à diminuer.

L’agroécologie apporte des réponses potentielles à cette crise. Elle permet souvent d’améliorer les niveaux de production et leur régularité (notamment là où l’écosystème est fortement dégradé) et peut donc contribuer à améliorer la sécurité alimentaire des populations rurales


Back