Accueil » Publications » Produits spéciaux et mécanisme de sauvegarde spéciale pour les filières agro-alimentaires du Sénégal

Produits spéciaux et mécanisme de sauvegarde spéciale pour les filières agro-alimentaires du Sénégal


Commanditée dans le contexte de la renégociation de l’Accord agricole à l’OMC par le gouvernement du Sénégal, cette étude s’intéresse au volet « accès au marché » de l’Accord agricole. Elle se concentre sur les deux seuls outils défensifs à la disposition des pays en développement qui figurent sur la table des négociations, à savoir les Produits Spéciaux et le Mécanisme de Sauvegarde Spécial. C’est une approche filière qui a été retenue dans ce travail. Onze filières sensibles ont été considérées, à savoir : les filières blé, riz, maïs, sucre, lait, viande de volaille, viande bovine, huiles végétales, tomate, oignon et pomme de terre.

L’étude est structurée en quatre parties :

  • Un examen, pour les filières étudiées les importations du Sénégal, sa politique commerciale et celles des autres pays de l’Afrique de l’Ouest ;
  • La présentation des propositions de négociation sur les Produits Spéciaux, les critères de désignation, et leur application aux filières sénégalaises étudiées ;
  • Les propositions de Mécanisme de Sauvegarde Spécial, en particulier celle du Sénégal qui est modélisée, afin d’en estimer les effets ;
  • Conclusions et des recommandations, notamment en termes de position de négociation.

Retour