Accueil » Publications » Relancer l’activité des petites et moyennes entreprises après une catastrophe naturelle : l’expérience de la chambre de commerce de Hambantota au Sri Lanka

Relancer l’activité des petites et moyennes entreprises après une catastrophe naturelle : l’expérience de la chambre de commerce de Hambantota au Sri Lanka


Le 26 décembre 2004, un tsunami dévastait les côtes de l’Asie du Sud-Est, causant plus de 227 000 morts et laissant des centaines de milliers de personnes sans abri. Au Sri Lanka, si l’aide d’urgence internationale s’est très rapidement mobilisée, peu d’actions ont en revanche été prévues pour relancer les activités économiques. Pourtant une telle relance joue, on le sait, un rôle décisif dans la réhabilitation de zones affectées par des catastrophes naturelles. L’article présenté ici décrit l’un des rares projets d’appui à la relance d’activités économiques, ciblant surtout les petites et moyennes entreprises (PME) touchées par le tsunami. Ce projet a été mené par la Chambre de commerce du district de Hambantota, l’un des plus meurtris. Cette expérience permet de mesurer l’impact d’un soutien aux petites entreprises après une catastrophe naturelle et de tirer des leçons et recommandations clés pour de futurs projets d’appui aux entreprises dans un contexte post-urgence.


Retour