Accueil » Publications » Répondre aux défis du XXIe siècle avec l’agro-écologie : pourquoi et comment ?

Répondre aux défis du XXIe siècle avec l’agro-écologie : pourquoi et comment ?


L’agro-écologie constitue un élément de réponse à la crise dont souffre souvent l’agriculture (l’une des composantes de cette crise étant la crise de reproduction des écosystèmes cultivés) et aux impacts négatifs et limites du modèle « productiviste » issu de la révolution verte.

Dans une première partie, ce rapport analyse dans quelle mesure et à quelles conditions l’agro-écologie répond aux défis actuels et à venir auxquels doit faire face l’humanité : sécurité alimentaire, génération de richesses et de revenus, emploi, santé, gestion des ressources non renouvelables, restauration de terres, biodiversité, résistance aux phénomènes climatiques extrêmes, lutte contre le changement climatique. Dans une seconde partie, les conditions de développement de l’agro-écologie sont analysées, à savoir : des politiques favorables à l’agriculture familiale en général, car ce type d’agriculture apparaît comme le plus à même de mettre en oeuvre des pratiques agro-écologiques ; l’encouragement à la transition vers l’agro-écologie ; l’accès sécurisé au foncier ; l’appui aux investissements dans l’agro-écologie ; la génération et la diffusion de connaissances et savoir-faire spécifiques ; la promotion et la valorisation des produits issus de l’agro-écologie ; la promotion de la biodiversité cultivée et la protection contre les OGM ; une politique agricole globalement cohérente avec ces objectifs. Le rôle de la coopération internationale par rapport à ces objectifs est également abordé.

En conclusion est soulignée la nécessité de soutenir simultanément les différentes composantes de l’agro-écologie paysanne dans le cadre d’une approche réaliste et pragmatique de la transition agro-écologique. Cela pose des défis à une pluralité d’acteurs et nécessité donc une ambition partagée


Retour