Accueil » Publications » The local politics of land and water

The local politics of land and water

Case studies from the Mekong Delta


Ce texte traite dans une perspective historique des relations entre acteurs individuels et collectifs de la gestion locale de l’eau dans le delta du Mékong au sud du Vietnam. Il s’agit d’identifier et d’analyser la genèse et le fonctionnement des arrangements institutionnels, formes organisationnelles, règles, normes et contrats réglant l’accès aux ressources naturelles, en particulier l’eau et la terre, dans un contexte de colonisation agraire et d’ancrage progressif de l’Etat. L’accent est entre autres mis sur les conflits, les raisons de leur émergence ou de leur absence, les acteurs impliqués, les modalités de règlement et le rôle des autorités dans l’arbitrage des disputes. L’analyse de ces processus passe par l’exploration et la compréhension des logiques paysannes, des changements et innovations dans les systèmes d’activité agricole, de l’insertion des agricultures dans un réseau de liens sociaux et économiques avec des entrepreneurs fournisseurs de services agricoles. Au-delà, il était important de situer ces analyses dans le cadre plus large de l’évolution des politiques agricoles vietnamiennes, avant d’évaluer à leur juste place le poids effectif des différentes ruptures nationales dans l’économie politique locale (colonisation, guerre du Vietnam, régimes sud-vietnamiens, unification) et les tournants de la politique agricole nationale (contrat 100 en 1981, doi moi en 1986, contrat 10 en 1988, réforme foncière de 1993).


Retour